VIDEO. Etats-Unis: Six personnes tuées et 4.200 vols annulés après la tempête de neige

METEO La situation est toutefois en voie d'amélioration, et les écoles et certains aéroports devraient rouvrir vendredi...

20 Minutes avec AFP

— 

La neige a recouvert Boston, le 4 janvier 2018.

La neige a recouvert Boston, le 4 janvier 2018. — Michael Dwyer/AP/SIPA

Six personnes tuées, 50.000 sans électricité et environ 4.200 vols annulés. Comme prévu, la « cyclone bomb » a bien été suivie d’intenses chutes de neige qui ont paralysé une partie du nord-est des Etats-Unis, jeudi. Mais la situation était en voie d’amélioration, même si une baisse des températures est à craindre.

>> A lire aussi : Canada: Le froid extrême enveloppe les chutes du Niagara

Les autorités ont recensé au moins six décès, jeudi, la plupart dans des accidents de la circulation dus à la neige ou au verglas. En Virginie, un homme de 75 ans a notamment été fauché par un chasse-neige, et une fille a été percutée par une voiture.

Boston (Etats-Unis), le 3 janvier 2018.
Boston (Etats-Unis), le 3 janvier 2018. - Michael Dwyer/AP/SIPA

La neige faiblit

La neige s’est notamment arrêtée à New York, après être tombée dru tout jeudi, recouvrant les rues de la première métropole américaine d’un épais manteau blanc et les plongeant dans un calme inhabituel. Les écoles publiques devaient rouvrir vendredi dans cette ville de 8,5 millions d’habitants. Les gouverneurs des Etats de New York et du Massachusetts ont néanmoins mis en garde contre le verglas avec la chute attendue des températures, qui devaient avoisiner les -13° Celsius dans la nuit et rester glaciales tout le week-end.

>> A lire aussi : VIDEO. Vents glacés, neige, -50°C, état d'urgence... L'Amérique du Nord balayée par une vague de froid extrême

4.200 vols annulés

Les perturbations ont été marquées dans les transports : les aéroports new-yorkais J.F. Kennedy et La Guardia ont été « de fait fermés » à partir de la mi-journée, a souligné Andrew Cuomo, gouverneur de New York. Les terminaux sont restés ouverts pour accueillir les passagers coincés. Plus de trois quarts des vols aux aéroports de Newark, dans le New Jersey, et de Logan à Boston ont été annulés. JFK devrait rouvrir vendredi matin mais les autorités du Massachusetts ont averti que les perturbations risquaient de se poursuivre à Boston. Le site Flightaware a recensé l’annulation de quelque 4.200 vols et plus de 2.200 vols retardés.

New York sous la tempête de neige, ce 4 janvier 2018.
New York sous la tempête de neige, ce 4 janvier 2018. - SIPA
Manhattan était paralysé par la neige et des températures galciales, ce 4 janvier 2018.
Manhattan était paralysé par la neige et des températures galciales, ce 4 janvier 2018. - SIPA

Neige en Floride

La tempête a été accompagnée de vagues géantes dans la région de Boston qui ont provoqué des « inondations historiques », selon le gouverneur Charlie Parker. Du jamais vu depuis février 1978.

Des rues généralement animées des quartiers est de Boston ont été envahies par les eaux glacées et 26 des 78 communes côtières du Massachusetts ont signalé des problèmes d’inondations, selon son adjointe.

>> A lire aussi : Climat: Les «phénomènes extrêmes» vont se poursuivre en 2017, avertit l'ONU

De la frontière canadienne, où les chutes du Niagara ont en partie gelé, au fleuve Potomac recouvert de glace dans la capitale fédérale Washington, l’ensemble du nord-est américain a été affecté par cette première grosse tempête de la saison. Ainsi, les plages de Floride ont reçu cette semaine leurs premiers flocons en plus de trente ans.