Nouvel An à Berlin: Les femmes auront accès à une «zone de sécurité», une première en Allemagne

SECURITE Les femmes harcelées, agressées ou se sentant menacées pourront se rendre dans cet espace géré par la Croix-Rouge allemande...

M.P.

— 

Un sapin de Noël devant la porte de Brandebourg, le 23 décembre 2017 à Berlin (Allemagne).

Un sapin de Noël devant la porte de Brandebourg, le 23 décembre 2017 à Berlin (Allemagne). — Markus Schreiber/AP/SIPA

Une première en Allemagne. Selon la BBC, une « zone de sécurité » pour les femmes sera mise en place lors des festivités du Nouvel An, près de la porte de Brandebourg à Berlin (Allemagne).

>> A lire aussi : Agressions sexuelles: L'Allemagne change sa définition du viol

Toute femme harcelée, agressée ou se sentant menacée pourra se rendre dans cet espace confié à Ebertstrasse, la Croix-Rouge allemande. De son côté le Telegraph indique que des patrouilles régulières se rendront dans la « zone de sécurité » pour relever d’éventuelles agressions

En 2015, plus de 1.000 plaintes avaient été enregistrées par la police allemande

La mise en place de cette « zone de sécurité » intervient deux ans après les agressions sexuelles subies par des centaines de femmes lors des célébrations du Nouvel An à Cologne (Allemagne), la nuit du 31 décembre 2015. Cette nuit-là et la semaine suivante, plus de 1.000 plaintes avaient été enregistrées par la police allemande, parmi lesquelles 470 pour « agressions sexuelles ».

« Plus d’un millier de personnes » avaient été impliquées dans ces actes, avait à l’époque indiqué le ministère allemand de la Justice. En tout, rappelle France Info, 73 personnes, la plupart arrivées en Allemagne en 2015, avaient été mises en examen.

>> A lire aussi : La nuit de la Saint-Sylvestre sous haute protection policière

1.600 policiers supplémentaires à Berlin

A noter que le soir du Nouvel An, 500 agents de sécurité seront mobilisés autour de la Porte de Brandebourg et 1.600 policiers supplémentaires dans toute la ville. En France, le ministère de l’Intérieur a également déployé les grands moyens pour sécuriser les événements organisés demain, dimanche, à l’occasion de la nouvelle année.

Près de 140.000 forces de sécurité seront mobilisées dans toute la France (10.500 à Paris). Dans le détail, 56.000 policiers, 36.000 gendarmes, 7.000 militaires de l’opération Sentinelle et 39.800 sapeurs-pompiers, sapeurs-sauveteurs et démineurs, seront sur le pied de guerre, a indiqué le ministère de l’Intérieur dans un communiqué.