Yémen: Un million de cas de choléra suspectés

MALADIE L’épidémie de choléra s’étend au Yémen, pays en guerre où la famine sévit également…

20 Minutes avec AFP

— 

Un enfant au Yémen reçoit un traitement contre la polio au Yémen, pays en guerre où la famine et le choléra font de nombreuses victimes.

Un enfant au Yémen reçoit un traitement contre la polio au Yémen, pays en guerre où la famine et le choléra font de nombreuses victimes. — AFP

Les cas de choléra suspectés au Yémen, pays en guerre depuis plus de deux ans, se chiffrent désormais à un million, a annoncé jeudi le Comité international de la Croix-Rouge (CICR).

>> A lire aussi : VIDEO. Yémen: Pourquoi l’ONU s’inquiète d’un risque de famine en raison du blocus saoudien?

« Les cas de choléra suspectés ont atteint la barre du million, ce qui amplifie les souffrances du pays pris dans une guerre brutale », a indiqué l’organisation dans un tweet.

Les hôpitaux et les conditions d’hygiène se sont détériorés

Un bilan en mai 2017 du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) faisait état de 184 morts et 11.000 cas suspects au Yémen, y compris à Sanaa, fortement affectée par l’épidémie.

>> A lire aussi : Guerre au Yémen: «L'Arabie saoudite profite du blanc-seing des Etats-Unis»

L’épidémie s’étend dans le pays où les installations hospitalières et les conditions d’hygiène se sont détériorées en raison de la guerre entre rebelles chiites Houthis et forces loyalistes, soutenues depuis mars 2015 par une coalition arabe dirigée par l’Arabie saoudite.