Iran: Un nouveau séisme de magnitude 6 a frappé l'est du pays

SÉISME Trois semaines après un tremblement de terre qui a fait plus de 500 morts, la terre a à nouveau tremblé en Iran…

20 Minutes avec agences

— 

Lors d'un séisme. (Illustration)

Lors d'un séisme. (Illustration) — HARTMANN CHRISTIAN/SIPA

Un tremblement de terre de magnitude 6,1 a secoué l’est de l’Iran, ce vendredi matin, vers 6 heures. Le séisme a été enregistré à 10 kilomètres de profondeur par l’institut géologique américain (USGS), à 58 km au nord-est de la ville Kerman.

Le phénomène a été suivi par deux secousses de moindre intensité, avec des magnitudes respectives de 5,1 et 4, d’après le Centre sismologique de l’université de Téhéran (Iran). Les responsables locaux n’ont fait état d’aucune victime.

Des dégâts matériels importants

Les dégâts matériels sont cependant importants. Huit équipes du Croissant rouge iranien ont été héliportées dans la région. « Des routes menant à certains villages ont été bloquées et les murs de certains bâtiments anciens se sont effondrés », a ainsi annoncé un responsable local.

Hossein-Ali Mehrabizadeh, un membre de la cellule de crise de la province de Kerman, s’est exprimé à la télévision d’Etat : « Le sous-préfet nous a dit que pour l’instant aucun mort n’a été signalé mais il y a eu des dégâts dans plusieurs villages habités ».

« Le séisme a provoqué des dégâts plus particulièrement dans huit villages. On ne déplore aucun mort pour le moment », a assuré au même média Mostapha Moussavi, vice-gouverneur de la province de Kerman.

Plus de 500 morts il y a trois semaines

Dans la nuit du 12 au 13 novembre dernier, un violent séisme avait cette fois frappé la province de Kermanshah, à l’ouest de l’Iran. Il a fait 505 morts, selon le dernier bilan fourni par les autorités. Ce violent tremblement de terre de magnitude 7,3 avait été ressenti sur toute la façade occidentale du pays.

Mots-clés :