Sous-marin argentin disparu: L'espoir de le retrouver est désormais infime après l'annonce d'une explosion

RECHERCHES La certitude que le submersible a été touché par une explosion met à mal les scénarios les plus optimistes…

20 Minutes avec AFP

— 

Le sous-marin argentin «San Juan».

Le sous-marin argentin «San Juan». — Argentina Navy/AP/SIPA

Les familles espèrent toujours mais la probabilité de retrouver des survivants du sous-marin argentin San Juan était proche de zéro ce vendredi après l’annonce qu’il a été victime d’une explosion. Les recherches pour le localiser se poursuivent, au milieu du désespoir des proches de ses 44 marins.

>> A lire aussi : VIDEO. Sous-marin argentin disparu: Le submersible avait signalé une avarie

Lors d’une conférence de presse ce jeudi à Buenos Aires, le porte-parole de la Marine argentine, le capitaine Enrique Baldi, a annoncé que les analyses réalisées en Autriche de « l’anomalie hydro-acoustique » enregistrée avaient conclu à « un événement anormal, court, violent, pas d’origine nucléaire, correspondant à une explosion ».

En dessous de 600 mètres le San Juan se disloquerait

Les autorités argentines et les navires et avions étrangers mobilisés tentaient toujours de localiser le sous-marin dans l’Atlantique sud. La dernière position donnée était à 400 km des côtes argentines de la Patagonie. Après une mission de surveillance et de patrouille, le submersible devait regagner la base navale de Mar del Plata, son port d’attache.

>> A lire aussi : Sous-marin disparu: Une «explosion» enregistrée en mer le jour de la disparition

La zone de recherche a été considérablement réduite dans une zone où la profondeur va de 200 à 350 mètres, sur la plate-forme continentale, à la limite d’une faille qui dévale vers les profondeurs de l’océan. Depuis mercredi soir, trois navires parcourent la zone où l’explosion est survenue, où les fonds vont de 200 à 3.000 mètres. En dessous de 600 mètres, le San Juan se disloquerait, selon les experts.