Adieu Londres, bonjour Amsterdam. La capitale hollandaise a remporté ce lundi la compétition pour accueillir l’Agence européenne du médicament (EMA), qui va quitter la capitale britannique en raison du  Brexit, à l’issue d’un vote organisé à Bruxelles, a annoncé la présidence de l’UE.

Selon une source diplomatique, la capitale des Pays-Bas a été finalement tirée au sort face à Milan, les deux villes ayant enregistré le même nombre de points au troisième tour du vote auquel participaient des ministres des 27 pays qui resteront dans l’Union, en marge d’une réunion ministérielle à Bruxelles.

>> A lire aussi : C'est acté, l'Agence européenne du médicament ne viendra pas à Lille

Lille candidate malheureuse

Au total, 19 villes, parmi lesquelles Lille, avaient été proposées au départ pour accueillir l’EMA et ses près de 900 employés, chargés d’évaluer et de superviser les médicaments.

« La Commission (européenne) va maintenant préparer des propositions de loi reflétant le vote d’aujourd’hui pour adoption selon la procédure législative ordinaire impliquant le Parlement européen », a indiqué la Commission dans un communiqué.

« Le Conseil (de l’UE, qui représente les Etats membres) et la Commission sont déterminés à faire en sorte que ces propositions de loi soient traitées aussi rapidement que possible étant donné l’urgence du dossier », précise le communiqué.

>> A lire aussi : Macron met «tout son poids» pour que Lille accueille l’Agence européenne du médicament