VIDEO. Fusillade au Texas: Deux civils auraient tenté de neutraliser le tireur de Sutherland Springs

ETATS-UNIS Le tueur a ouvert le feu pendant la messe dimanche dans l’église de Sutherland Springs au Texas et a tué 26 personnes…

O. G.

— 

Après la fusillade dans l'église de Sutherland Springs, des citoyens se sont rassemblés pour rendre hommage aux victimes.

Après la fusillade dans l'église de Sutherland Springs, des citoyens se sont rassemblés pour rendre hommage aux victimes. — AFP

Le responsable de la fusillade de Sutherland Springs au Texas ( Etats-Unis) s’est-il suicidé ou est-il mort de ses blessures ? On en sait un peu plus sur les circonstances du drame : le tireur aurait été pris en chasse par deux civils, selon des médias américains.

>> A lire aussi : VIDEO. Fusillade au Texas: Pour Trump, le problème, «c'est la santé mentale» et non les armes

26 morts et une vingtaine de blessés

Dimanche vers 11h20 (18h20 heure de Paris), un « jeune homme blanc âgé d’une vingtaine d’années », « tout de noir vêtu », armé d’un fusil d’assaut et portant un gilet pare-balles, a ouvert le feu sur la First Baptist Church de Sutherland Springs, un hameau rural du Texas de 400 habitants, ont rapporté les autorités locales. Vingt-six personnes sont décédées et une vingtaine a été blessée.

>> A lire aussi : VIDEO. Fusillade au Texas: Un homme armé d'un fusil d'assaut tue 26 personnes dans une église

Deux civils ont poursuivi le tueur

Selon le New York Times, un voisin armé aurait tiré sur l’agresseur à la sortie de l’église. Ce dernier aurait réussi à rejoindre son véhicule. Puis le voisin l’aurait poursuivi au volant de sa voiture jusqu’au village suivant, Guadalupe County. C’est là que le corps du tireur, décédé, a été retrouvé. Selon les autorités, on ne sait pas encore de quoi est mort le tireur.

Selon La Libre, un deuxième civil se serait lancé à la poursuite du tueur. Au volant de son camion, Johnnie Langendorff, ainsi que le premier voisin ont vu la voiture du tueur sortir de la route. Dans une vidéo publiée par le quotidien belge, Johnnie Langendorff témoigne : « Son véhicule était garé devant la bâtisse, la porte ouverte, le moteur en marche. Nous l’avons alors poursuivi en voiture. Nous avons roulé très vite, à près de 150 km/h. On voulait l’attraper ! ».