VIDEO. Attentat à Manhattan: Les New-Yorkais, «plus forts que le terrorisme», ont célébré Halloween

attentat Les New-Yorkais ont prouvé qu'ils ne céderont pas face au terrorisme en participant mardi soir au traditionnel défilé dans Greenwich Village quelques heures seulement après l'attentat qui a frappé Manhattan...

Julie Bossart

— 

La parade de Halloween dans les rues de Greenwich Village à New York s'est déroulée mardi sous haute sécurité.

La parade de Halloween dans les rues de Greenwich Village à New York s'est déroulée mardi sous haute sécurité. — A. Kudacki

Le premier attentat meurtrier à New York depuis le 11 septembre 2001 n’a pas empêché les Américains de célébrer Halloween, mardi soir.

>> A lire aussi : EN DIRECT. Attentat à New York: L'ouzbékistan prêt à coopérer avec les Etats-Unis... Des images du suspect en fuite...

Mardi, quelques heures après que le chauffeur d’une camionnette a fauché des cyclistes et des passants à Manhattan, faisant huit morts et onze blessés, des milliers de New-Yorkais et de touristes déguisés ont participé à la traditionnelle parade dans les rues de Greenwich Village. Le défilé a ainsi été maintenu, mais avec des mesures de sécurité renforcées, ainsi que l’avaient annoncé les services de police.

« Nous allons vivre nos vies »

Comme le maire de la ville, Bill de Blasio, l’avait demandé, les habitants de la Grosse Pomme sont sortis, à l’occasion d’une « fête non religieuse, pour tous ». « Les New-Yorkais ont déjà été éprouvés, nous ne nous laisserons pas intimider », a poursuivi l’élu. Sinon, « ils [les terroristes] vont gagner », a fait part une habitante choquée, mais résolue à relever la tête. Une détermination dont a fait part à son tour le gouverneur de l’Etat de New, York Andrew Cuomo : « Nous savons, depuis septembre 2001, que nous sommes une cible », mais « nous allons vivre nos vies et n’allons pas laisser le terrorisme l’emporter. »

Messages de soutien et prières ont afflué sur les réseaux sociaux, après l’attentat. Sur Twitter, le hashtag #NYCStrong a rapidement fait son apparition, utilisé abondamment pour promettre que les Américains ne céderont pas face au terrorisme.

Dans la nuit de mardi à mercredi, le One World Trade Center, gratte-ciel érigé sur le site des tours jumelles détruites le 11 septembre 2001, a été illuminé en rouge-blanc-bleu, en honneur de « la liberté et de la démocratie. »