Attentat à New York: Le parquet fédéral annonce l'inculpation de Sayfullo Saipov

TERRORISME Revivez les événements de la journée au lendemain de l'attaque à la voiture bélier à Manhattan...

F.F.

— 

Des policiers new yorkais veillent sur la parade d'Halloween qui s'est tenue à Manhattan quelques heures seulement après l'attentat à la voiture bélier du 31 octobre 2017.

Des policiers new yorkais veillent sur la parade d'Halloween qui s'est tenue à Manhattan quelques heures seulement après l'attentat à la voiture bélier du 31 octobre 2017. — KENA BETANCUR / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

L’ESSENTIEL

  • Un homme a foncé sur des cyclistes dans le sud de Manhattan avec une camionnette louée.
  • Le bilan s’élève à 8 morts et 11 blessés.
  • Il s’agit d’un « acte terroriste », selon les autorités.
  • Le suspect, un Ouzbek de 29 ans, a été blessé à l’abdomen et interpellé.

Ce live est désormais terminé, merci de l'avoir suivi. 

22h05 : Le parquet fédéral annonce l’inculpation de Sayfullo Saipov

Le parquet fédéral de Manhattan a annoncé mercredi l’inculpation pour terrorisme de Sayfullo Saipov, le suspect de l’attentat. « Il y aura une conférence de presse à 17H45 (21H45 GMT) pour annoncer son inculpation pour terrorisme », indique le parquet dans ce communiqué, en publiant un document citant deux chefs d’inculpation : soutien à une organisation terroriste étrangère et violence et destruction de véhicules.

18h15: «La mouvance radicale ouzbek est très active à l'étranger»

Le suspect serait originaire d’Ouzbékistan. Depuis plusieurs années, ce pays d’Asie centrale et ancienne république soviétique est gouverné par un régime dictatorial. L’attentat du 31 octobre interroge sur l’ampleur de la mouvance radicale au sein de la population ouzbek. Retrouvez l'interview de René Cagnat, spécialiste des questions centre asiatiques et chercheur associé à l’RIS.

17h34: Donald Trump est «en plein déni de réalité»

Donald Trump a attendu près de vingt-quatre heures avant de s'adresser aux Américains dans une allocution télévisée. La preuve que « le président des Etats-Unis est en plein déni de réalité », selon Nicole Bacharan, politologue et historienne spécialiste des Etats-Unis. Retrouvez son intervieew par ici

17h23 : Trump qualifie d'« animal » l’auteur de l’attentat de New York

Le président des Etats-Unis a appelé à un changement de politique sur l'immigration avec en particulier la fin du système d'attribution à la loterie des célèbres cartes vertes. Il a également évoqué la possibilité d’envoyer le suspect à Guantanamo.

16h45: Le FBI n'avait jamais enquêté sur le suspect

Le suspect a été interrogé sr son lit d'hôpital, informe la police. 

16h36 : Le suspect planifiait l’attaque depuis plusieurs semaines selon la police

16h26: New York maintient le marathon prévu dimanche après l'attentat

«Nous allons de l'avant et attendons avec impatience le marathon de dimanche. Il se déroulera comme prévu. (...) Il sera protégé, comme il l'est toujours, et nous allons prendre des mesures de sécurité supplémentaires», a déclaré Bill de Blasio lors d'une conférence de presse des autorités new-yorkaises au lendemain de l'attentat qui a fait 8 morts et une dizaine de blessés.

16h11: Toutes les informations au lendemain de l'attaque

 

 

16h08: Les Etats-Unis vont «continuer le combat»

Les Etats-Unis vont «continuer le combat» pour «éliminer la menace» terroriste, a déclaré mercredi le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson. «Une nouvelle fois nous avons vu le visage malfaisant du terrorisme à l'intérieur de nos frontières, mais c'est un visage qui ne connaît pas de frontières», a-t-il dit en recevant le ministre belge des Affaires étrangères Didier Reynders au département d'Etat à Washington.

15h25 : L’Iran condamne l’attentat de New York

Le porte-parole de la diplomatie iranienne, Bahram Ghassemi, a « condamné l’action terroriste à Manhattan », selon un communiqué officiel.

« Le meurtre de citoyens innocents et sans défense dans les lieux publics montre la cruauté et la sauvagerie des groupes terroristes comme Daesh qui ne respectent aucun principe moral et humain », a-t-il ajouté.

15h14 : Les cartes vertes dans le viseur

Le système d'attribution à la loterie des cartes vertes donnant droit à s'installer aux Etats-Unis est au coeur d'une vive polémique, l'auteur de l'attentat meurtrier à New York en ayant bénéficié, selon le président Donald Trump. «Le terroriste est entré dans notre pays grâce au Programme de loterie de visas de diversité, une merveille de Chuck Schumer», a ironisé dans un tweet le président républicain, en ciblant le chef de l'opposition démocrate au Sénat.

Les républicains ont sans attendre exploité l'événement pour dénoncer une mesure en vigueur depuis une vingtaine d'années et qui est depuis longtemps dans leur ligne de mire. Pourtant, les enquêteurs n'ont pour le moment pas confirmé que le suspect était bien détenteur d'une carte verte. 

13h35 : Moscou dénonce une « attaque tragique, inhumaine »

Le Kremlin a dénoncé l’attentat à la camionnette. « Nous présentons nos condoléances. Il s’agit d’une attaque tragique et inhumaine », a déclaré le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, cité par les agences russes.

13h15 : Sayfullo S. «était lié» à l'organisation de l'Etat islamique

L'homme, de 29 ans, identifié comme étant Sayfullo S., «est un lâche perverti et il était lié à l'EI et s'est radicalisé» aux Etats-Unis, a déclaré le gouverneur sur la chaîne CNN.

13h13 : Le suspect s'est radicalisé aux Etats-Unis 

Le gouverneur de l'Etat de New York, Andrew Cuomo, a indiqué ce mercredi sur CNN que le suspect de l'attentat, un Ouzbek de 29 ans arrivé aux Etats-Unis en 2010, s'est radicalisé sur le territoire américain. 

 

12h41 : Le pape « affligé » par les attentats

« Je suis affligé par les attaques terroristes de ces derniers jours en Somalie, Afghanistan et hier (mardi) à New York », a déclaré le pape argentin devant une foule de fidèles, rassemblés place Saint-Pierre à l’occasion de la prière de l’angelus, ce mercredi.

11h38 : #NYCStrong, les «New-Yorkais plus forts que le terrorisme»

>> A lire par ici : Les New-Yorkais, «plus forts que le terrorisme», ont célébré Halloween

 

11h24 : Perquisition au domicile du suspect

Selon les médias américains, le domicile du suspect, qui se trouverait dans la localité de Paterson, dans le New Jersey (état voisin de celui de New York) aurait été perquisitionné pendant la nuit de mardi à ce mercredi. 

11h18 : Le suspect aurait été chauffeur Uber

D'après le New York Times, Sayfullo S. serait arrivé de Tashkent, capitale de l'Ouzbékistan, en 2010, en Ohio. Il serait ensuite parti pour la Floride, à Fort Myers, où il serait devenu chauffeur routier avant de venir vivre dans le New Jersey, à Paterson, tout près de New York. C'est là qu'il aurait commencé à gagner sa vie comme chauffeur Uber. La compagnie de VTC a indiqué être en contact avec le FBI «pour aider l'enquête». «Nous sommes en train de passer en revue son historique au sein d'Uber, mais à ce stade nous n'avons rien trouvé», a ajouté Uber. 

11h: Des images du suspect en fuite

 

9h14 : L'Ouzbékistan prêt à coopérer avec les Etats-Unis

L'Ouzbékistan a promis ce mercredi de coopérer «avec tous ses moyens» à l'enquête sur l'attentat à la camionnette, dont l'auteur présumé a été identifié par plusieurs médias comme originaire de ce pays d'Asie centrale. «L'Ouzbékistan est prêt à apporter toutes ses forces et tous ses moyens pour apporter son aide à l'enquête sur cet acte terroriste», a indiqué le président ouzbek Chavkat Mirzioïev, cité dans un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Plusieurs médias américains ont indiqué que le chauffeur de la camionnette était un Ouzbek arrivé aux Etats-Unis en 2010.

8h41 : La parade d'Halloween a bien eu lieu à New York

Le maire Bill de Blasio, ainsi que le gouverneur de l'Etat de New York se trouvaient en tête de cortège. 

 

8h15 : Barack Obama pense « aux victimes et à ceux qui assurent la sécurité »

L’ancien président américain Barack Obama a réagi sur Twitter à l’attentat qui s’est produit mardi à New York : « Michelle et moi pensons très fort aux victimes de l’attaque de New York et à tous ceux qui assurent notre sécurité. Les New Yorkais sont plus forts que ça. »

8h : Emmanuel Macron exprime sa solidarité en anglais

Le président de la République s’est exprimé mardi soir sur Twitter. « J’exprime l’émotion et la solidarité de la France à New York et aux Etats-Unis. Notre combat pour la liberté nous unit plus que jamais. »