Belgique: Victime de harcèlement scolaire, un lycéen de 17 ans se suicide

FAITS DIVERS Thomas, un jeune Belge de 17 ans, s’est donné la mort ce samedi. L’analyse de son téléphone portable a révélé qu’il était harcelé par ses camarades…

20 Minutes avec agence

— 

Un jeune lycéen belge, vitctime de harcèlement, s'est suicidé (illustration).

Un jeune lycéen belge, vitctime de harcèlement, s'est suicidé (illustration). — Florance Durand / Sipa

Le harcèlement scolaire aurait encore fait une victime. Un jeune Belge de 17 ans, prénommé Thomas, s’est donné la mort ce samedi, à Herstal ( Belgique). C’est son frère qui a découvert le corps, rapporte RTL. be.

« Ils se moquaient beaucoup de lui, de sa façon de s’habiller, de se comporter »

L’analyse du téléphone portable de la victime a révélé que l’adolescent, par ailleurs sans histoire, était harcelé par ses camarades de classe sur les réseaux sociaux. Le lycéen avait changé plusieurs fois d’établissement au cours de sa scolarité et avait intégré ce lycée il y a à peine un mois.

RTL. be a recueilli le témoignage d’une amie proche de Thomas : « Ses camarades l’enfermaient dans le vestiaire, lui prenaient son journal de classe, tout ça… Ils se moquaient beaucoup de lui, de sa façon de s’habiller, de se comporter ».

>> A lire aussi : Un millier de personnes rendent hommage à Clément, mort près de son lycée

« C’était un ami en or »

Le lycéen aurait même été l’objet de menaces physiques. « Poussé à bout » selon le média belge, il a fini par se suicider.

Ses parents, ses trois frères et sa sœur sont aujourd’hui sous le choc, d’autant que Thomas n’aurait pas exprimé son mal-être ces dernières semaines. « Je n’aurais jamais cru qu’il en arrive là. Il était gentil, toujours là pour aider les autres. C’était un ami en or », a confié son amie.

Une enquête est en cours. Les policiers tentent d’identifier les harceleurs de Thomas à l’aide de son téléphone portable.