Les Etats-Unis et Israël se retirent de l'Unesco

DIPLOMATIE Ils accusent l’organisation d’être « anti-israélienne »…

20 Minutes avec AFP

— 

Les Etats-Unis se retirent de l'UNESCO. (image d'illustration)

Les Etats-Unis se retirent de l'UNESCO. (image d'illustration) — -- UNTV

Les Etats-Unis ont annoncé ce jeudi qu’ils se retiraient de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco), accusant l’institution d’être « anti-israélienne ». Peu de temps après, Israël a emboîté le pas à son allié américain.

Les Etats-Unis conserveront un statut d’observateur, a précisé le Département d’Etat, en lieu et place de leur représentation à l’agence onusienne basée à Paris. La directrice générale de l’Unesco Irina Bokova a dit « regretter profondément » la décision des États-Unis. « L’universalité est essentielle à la mission de l’UNESCO pour construire la paix et la sécurité internationales face à la haine et à la violence, par la défense des droits de l’homme et de la dignité humaine », a-t-elle souligné dans un communiqué.

>> A lire aussi : Cannes, candidate au patrimoine mondial de l’Unesco pour «sanctuariser» ses îles de Lérins

L’Unesco a pour objectif selon son acte constitutif de « contribuer au maintien de la paix et de la sécurité en resserrant, par l’éducation, la science et la culture, la collaboration entre nations, afin d’assurer le respect universel de la justice, de la loi, des droits de l’Homme et des libertés fondamentales pour tous, sans distinction de race, de sexe, de langue ou de religion, que la Charte des Nations unies reconnaît à tous les peuples ».