Affaire Harvey Weinstein: Il est accusé de viol par Asia Argento, de harcèlement par Angelina Jolie et Gwyneth Paltrow

HOLLYWOOD Les révélations se succèdent à l’encontre de Harvey Weinstein, empêtré dans un scandale…

20 Minutes avec AFP

— 

Harvey Weinstein au MipCom de Cannes, en octobre 2015.

Harvey Weinstein au MipCom de Cannes, en octobre 2015. — VALERY HACHE / AFP

De nouveaux témoignages accablants pour Harvey Weinstein. Après les révélations du New York Times qui avaient déclenché le scandale, l’actrice italienne Asia Argento et deux autres femmes ont assuré au New Yorker avoir été violées par le magnat hollywoodien. « Toutes les accusations de relations sexuelles non consenties sont réfutées par M. Weinstein », a commenté Sallie Hofmeister, sa porte-parole.

Asia Argento accuse Harvey Weinstein d’une relation sexuelle orale non consentie avec elle en 1997 dans une chambre d’hôtel de la Côte d’Azur quand elle avait 21 ans. Dans le même article, Lucia Evans, une actrice, accuse le producteur de l’avoir forcée à lui faire une fellation en 2004 et une autre jeune femme, qui a souhaité garder l’anonymat, l’accuse d’une relation sexuelle forcée.

Angelina Jolie et Gwyneth Paltrow racontent leur expérience

Dans un article du New York Times, Gwyneth Paltrow et Angelina Jolie témoignent également et accusent Harvey Weinstein de harcèlement sexuel, comme une douzaine d’autres actrices et ex-employées.

Paltrow raconte qu’elle avait 22 ans et que le producteur, après lui avoir mis la main sur l’épaule, lui a demandé un massage, ce qu’elle a refusé. « J’étais une gamine, j’étais pétrifiée ». Après l’incident impliquant Gwyneth Paltrow, Brad Pitt, qui était en couple avec l’actrice à l’époque, aurait demandé à Harvey Weinstein de ne plus jamais avoir de comportement équivoque avec elle, ce que l’acteur a confirmé au Times. Angelina Jolie, elle, a eu « une mauvaise expérience » avec le producteur dans sa jeunesse » et a choisi « de ne plus jamais travailler avec lui après » et d’avertir d’autres actrices.

Hillary Clinton, financée par Weinstein, s’en désolidarise

L’ancienne candidate démocrate à la Maison Blanche Hillary Clinton a de son côté dénoncé le comportement du producteur hollywoodien Harvey Weinstein, qui a financé ses campagnes électorales et celles de nombreux démocrates depuis des années.

>> A lire aussi : Matt Damon serait impliqué dans l’affaire Harvey Weinstein

« Je suis choquée et écœurée par les révélations sur Harvey Weinstein. Le comportement décrit par les femmes qui s’expriment ne peut être toléré. Leur courage et le soutien des autres est crucial pour mettre un terme à ce genre de comportements », a déclaré Hillary Clinton dans un communiqué diffusé sur Twitter par son porte-parole. Barack Obama s’est également dit « ecoeuré ».