VIDEO. L'ex-femme de Trump se proclame «First Lady», Melania Trump n'apprécie pas du tout

ETATS-UNIS Quand la blague ne passe pas...

M.C.

— 

Donald Trump entre Melania Knauss, devenue depuis Melania Trump, et son ex-épouse Ivana Trump, à New York en 2001.

Donald Trump entre Melania Knauss, devenue depuis Melania Trump, et son ex-épouse Ivana Trump, à New York en 2001. — CATUFFE/SIPA

Ambiance glaciale entre les femmes du président. Ivana Trump, la première épouse de Donald, a provoqué lundi une réaction courroucée de Melania Trump, l’actuelle, en s’attribuant le titre de « First Lady » dans un entretien à la chaîne ABC News. Une blague qui est très mal passée.

« J’ai le numéro direct pour la Maison Blanche mais je ne veux pas vraiment l’appeler parce que Melania est là-bas », explique Ivana Trump, qui assure actuellement la promotion de son livre Raising Trump. « Et je ne veux pas créer de jalousie ou quelque chose comme ça car je suis la première femme de Trump. OK ? Je suis Première dame », ajoute dans un rire la mère de Donald Jr, Ivanka et Eric, les trois premiers enfants du milliardaire dont elle a divorcé en 1992.

Un titre « pour aider des enfants, pas pour vendre des livres »

Le magnat de l’immobilier a eu deux autres enfants : Tiffany Trump, avec sa deuxième épouse, l’actrice Marla Maples, et Barron Trump (qui vit à la Maison Blanche) avec Melania Trump.

Par la voix de sa porte-parole Stephanie Grisham, Melania Trump a fait savoir qu’elle n’avait pas apprécié. Du tout. L’épouse du président « adore vivre à Washington DC et est honorée de son rôle de Première dame des Etats-Unis », a expliqué la porte-parole, citée par la chaîne CNN.

« Elle a l’intention d’utiliser son titre et son rôle pour aider des enfants, pas pour vendre des livres. Il n’y a clairement aucun fondement à cette déclaration de la part d’une ex. Ce n’est malheureusement que du bruit pour attirer l’attention et se mettre en avant », a-t-elle ajouté.