Nucléaire: «L'Iran n'a pas respecté l'esprit» de l'accord selon Trump

DIPLOMATIE Le président pourrait botter en touche et laisser le Congrès trancher, selon les médias américains...

P.B. avec AFP

— 

Donald Trump entouré de ses ministres Rex Tillerson et Jim Mattis, à Bruxelles le 25 mai 2017.

Donald Trump entouré de ses ministres Rex Tillerson et Jim Mattis, à Bruxelles le 25 mai 2017. — Stephanie Lecocq/AP/SIPA

Donald Trump a-t-il décidé sur l’Iran ? A quelques jours de sa décision – très attendue – sur la « certification » du respect par Téhéran des termes de l’accord sur le nucléaire, le président américain a donné un indice, jeudi, déclarant : « Ils n’ont pas respecté l’esprit de cet accord. »

Selon CNN, le président américain pourrait officiellement annoncer la semaine prochaine au Congrès que l’Iran ne respecte pas l’accord. Mais au lieu de claquer la porte, Donald Trump compterait botter en touche et laisser le Congrès décider entre renouveler l’accord ou réinstaurer des sanctions contre Téhéran, selon le Washington Post.

Désaccord avec Mattis

Mardi, le secrétaire à la Défense Jim Mattis, avait répondu qu’il était dans l’intérêt des Etats-Unis de rester dans l’accord.

Une loi oblige le président américain à dire au Congrès, tous les 90 jours, si l’Iran respecte l’accord et si la levée des sanctions est bien dans l’intérêt national des Etats-Unis. Il a jusqu’ici « certifié » l’accord mais a fait savoir que l’échéance cruciale serait la prochaine, le 15 octobre.

L’Iran et les autres signataires (Chine, Russie, France, Royaume-Uni et Allemagne) défendent cet accord historique conclu en 2015 pour garantir le caractère pacifique du programme nucléaire iranien, contre une levée de sanctions.

Mots-clés :