VIDEO. Ouragan Maria: Plus de 70.000 personnes évacuées à Porto Rico après la rupture d'un barrage

METEO La construction a cédé vendredi après-midi provoquant des inondations soudaines le long du Rio Guajataca...

20 Minutes avec AFP

— 

L'île de Porto Rico balayée par l'ouragan Maria, le 20 septembre 2017.

L'île de Porto Rico balayée par l'ouragan Maria, le 20 septembre 2017. — AFP

Le barrage de Guajataca, dans le nord-ouest de l’île de Porto Rico, n’a pas supporté les pluies diluviennes apportées par l’ouragan Maria. La construction a cédé vendredi après-midi provoquant des inondations soudaines et une « situation extrêmement dangereuse » le long du Rio Guajataca.

>> A lire aussi : Ouragan Maria: Après son passage, il faut gérer l'urgence sur «plusieurs fronts»

Le service météorologique de Porto Rico a émis une alerte inondations et plus de 70.000 personnes ont reçu l’ordre d’évacuer le secteur. « Toutes les zones entourant la rivière Guajataca doivent évacuer immédiatement. Des vies sont en danger », a indiqué le service météo sur son compte Twitter. Le gouverneur de Porto Rico, Ricardo Rossello, a peu après ordonné l’évacuation de quelque 70.000 personnes dans cette zone.

« Des parties de l’île sont encore sans communication »

Selon Hector Pesquera, directeur de la Sécurité publique de Porto Rico interviewé par le journal local El Vocero, un drain du barrage, qui laisse normalement passer une petite quantité d’eau à un flux contrôlé, a cédé.

>> A lire aussi : VIDEO. L'ouragan Maria a fait au moins 21 morts dans les Caraïbes, Porto Rico «anéanti»

Depuis vendredi, Porto Rico fait déjà face à des inondations et des pluies torrentielles. Le territoire américain de 3,4 millions d’habitants se retrouve sans électricité peut-être pour plusieurs mois, et avec un réseau de télécommunications quasiment entièrement détruit. Et alors que jusqu’à présent on ne parlait que d’un mort, le bilan est subitement passé à 13, vendredi. « Des parties de l’île sont encore sans communication, donc ce chiffre de 13 n’est qu’un bilan préliminaire », a déclaré Ricardo Rossello.

Maria est « la tempête la plus dévastatrice » depuis près d’un siècle à Porto Rico

Selon Bernardo Marquez, le maire de la ville de Tao Baja, située dans la périphérie de la capitale San Juan, huit personnes seraient mortes noyées à la suite des inondations provoquées par l’ouverture des vannes d’un lac. Dans l’immédiat, il n’était pas possible de savoir si ces huit décès étaient compris dans le bilan de 13 morts annoncé vendredi.

L’ouragan Maria, désormais classé en catégorie 3, est passé vendredi au large des îles britanniques Turques-et-Caïques et se trouvait en fin de journée à l’est des Bahamas. Il laisse derrière lui une île de Porto Rico « absolument anéantie », selon le président américain Donald Trump. Maria a été « la tempête la plus dévastatrice » depuis près d’un siècle à Porto Rico, selon les autorités. En 1928, l’ouragan Okeechobee avait fait 300 morts.