Attentat de Londres: Une troisième personne arrêtée

ROYAUME-UNI Les deux autres personnes sont toujours en détention, quatre jours après l'attaque dans le métro...

P.B.

— 

Des policiers devant une maison perquisitionnée le 17 septembre 2017 à Sunbury-on-Thames (Angleterre) dans le cadre de l'enquête sur l'attentat du métro à Londres survenu le 15 septembre

Des policiers devant une maison perquisitionnée le 17 septembre 2017 à Sunbury-on-Thames (Angleterre) dans le cadre de l'enquête sur l'attentat du métro à Londres survenu le 15 septembre — Ben Cawthra/Shutterstoc/SIPA

La police britannique a arrêté une troisième personne dans le cadre de l’enquête sur l’attentat de vendredi dernier. Au total, trois hommes, âgés de 18 à 25 ans, ont été interpellés, quatre jours après l’attaque qui a fait 30 blessés dans le métro londonien.

>> A lire aussi : Où en est-on dans l’enquête sur l'attentat de vendredi?

L’homme de 25 ans a été arrêté mardi soir au Pays-de-Galles, à Newport, indique Scotland Yard. Des fouilles à son domicile étaient menées dans la soirée. Les deux autres personnes, âgées de 18 et 21 ans, sont toujours en détention, dans le cadre de la loi antiterroriste. « L’enquête progresse à grands pas », a indiqué le commandant Dean Haydon. Selon lui, il faudra « plusieurs jours » pour analyser tous les éléments découverts lors des fouilles.

Niveau d’alerte baissé

La tension semble retomber alors que le niveau d’alerte a été abaissé dans le pays. « Le centre d’analyse terroriste a décidé d’abaisser ce niveau de critique à grave », avait annoncé dimanche après-midi la ministre de l’Intérieur Amber Rudd. La menace d’un attentat n’est donc plus considérée comme « imminente », mais comme « hautement probable ».

 

Mots-clés :