VIDEO. Pourquoi les suspects des attentats de Catalogne sont-ils venus à Paris?

ENQUETE Plusieurs membres présumés de la cellule terroriste se sont rendus en France quelques jours avant les attaques de Barcelone et de Cambrils…

D.B.

— 

Le véhicule utilisé comme voiture-bélier contre des passants à Cambrils.  AFP PHOTO / LLUIS GENE

Le véhicule utilisé comme voiture-bélier contre des passants à Cambrils. AFP PHOTO / LLUIS GENE — AFP

Mais qu’allaient-ils faire à Paris ? Certains membres présumés de la cellule djihadiste accusée des attentats de Catalogne ont été repérés en France les vendredi 11 et samedi 12 août, soit quatre jours avant les attaques de Barcelone et Cambrils. L’information a été délivrée mardi par le ministre français de l’Intérieur, Gérard Collomb.


Attentats en Espagne : pourquoi un voyage express en France pour les terroristes ?

La voiture flashée dans l’Essonne

Selon lui, l’Audi A3 utilisée à Cambrils a été flashée près de Paris à Janvry (Essonne) par un radar de contrôle de la vitesse le 12 août avec quatre personnes à son bord. Auparavant, la voiture a été filmée à 13 heures par les caméras du péage de Lestelle (Pyrénées-Atlantiques), selon Le Parisien. D’après France 2 et Le Parisien, plusieurs membres présumés du commando auraient passé la nuit du vendredi au samedi dans un hôtel à Malakoff (Hauts-de-Seine), puis ils se seraient rendus dans un grand magasin parisien. Avant de repartir en Espagne en passant par le Puy-de-Dôme.

Par ailleurs, lors des perquisitions dans la ville des suspects à Ripoll en Espagne, les enquêteurs ont retrouvé une carte de la France cachée derrière une cloison. Si pour l’heure aucune preuve ne permet de démontrer qu’ils préparaient une action terroriste en France, les questions demeurent concernant ce périple qualifié d'« extrêmement rapide » par Gérard Collomb.