VIDEO. Attentats en Catalogne: Que s'est-il passé à Cambrils la nuit dernière?

TERRORISME Quelques heures après l'attentat de Barcelone, une deuxième attaque à la voiture-bélier a frappé la Catalogne, à Cambrils...

L.C. avec AFP

— 

Des policiers inspectent un véhicule après une attaque à la voiture à Cambrils (Espagne), le 18 août 2017.

Des policiers inspectent un véhicule après une attaque à la voiture à Cambrils (Espagne), le 18 août 2017. — JAUME SELLART/EFE/SIPA

  • Une voiture a fauché des piétons dans cette ville balnéaire catalane, ce vendredi vers 2h du matin.
  • Six civils ont été blessés et un policier.
  • Les cinq passagers de ce véhicule sont morts ce vendredi.

Quelques heures après l’attentat des Ramblas à Barcelone, une deuxième attaque sur le même mode opératoire a eu lieu à Cambrils, à 150 km au sud de la capitale catalane ( Espagne). Une voiture a foncé sur des passants, faisant sept blessés, avant d’être maîtrisée par la police. 20 Minutes fait le point sur ce que l’on sait de cette deuxième attaque terroriste.

>> Attentats en Catalogne: Suivez les événements en direct par ici

Que s’est-il passé ?

Quelques minutes à peine après minuit (minuit heure locale vendredi, 22h GMT jeudi), une Audi A3 fonce dans la foule à Cambrils, sur le front de mer de cette station balnéaire à 120 km au sud de Barcelone. La voiture est alors prise sous le feu d’une patrouille de Mossos d’Esquadra, la police catalane.

Quel est le bilan humain ?

Au moins six civils et un policier ont été blessés quand le véhicule a foncé dans la foule. Un des civils blessés est dans un état critique, ont annoncé les services d’urgence de Catalogne sur leur compte Twitter.

Qui sont les suspects?

Les cinq occupants de la voiture ont été tués, ont annoncé les Mossos d’Esquadra.

Cette force de police régionale avait auparavant déclaré que ses agents avaient abattu « quatre terroristes présumés ». Le cinquième est mort des suites de ses blessures.

Certains d’entre eux portaient ce qui ressemble à des ceintures d’explosifs, précise un porte-parole des Mossos.

Cette attaque a-t-elle un lien avec celle de Barcelone ?

Dès 3h du matin, les Mossos précisent que les attentats à Barcelone de jeudi après-midi, les faits à Alcanar sont liés aux événements de Cambrils.

Cette attaque n’a pas été revendiquée ce vendredi, contrairement à celle de Barcelone, revendiquée par l’organisation terroriste Etat islamique, qui a fait 13 morts et une centaine de blessés d’au moins 18 nationalités différentes jeudi.

Lors d'un point presse ce vendredi, la maire de Cambrils, Cami Mendoza, insiste sur « la rapidité et l’efficacité » de la police catalane, lors d’un point-presse improvisé dans la rue, à 5h heures du matin. Le soleil ne s’est pas encore levé mais la maire assure : « la situation est complètement sous contrôle. Dans quelques heures, Cambrils reviendra à la normale ».