Ryanair : La compagnie demande aux aéroports de limiter la consommation d’alcool des passagers

AVIATION La compagnie aérienne low-cost demande aux aéroports britanniques de limiter la consommation d’alcool à deux verres par passager et de ne plus servir d’alcool avant 10 heures du matin…

20 Minutes avec AFP

— 

Des clients de la ligne Toulouse-Berlin lancée par la compagnie Ryanair, le 7 septembre 2016.

Des clients de la ligne Toulouse-Berlin lancée par la compagnie Ryanair, le 7 septembre 2016. — B. Colin / 20 Minutes

La compagnie irlandaise Ryanair a demandé lundi aux autorités aéroportuaires britanniques d’imposer une limitation de la consommation d’ alcool à deux verres par client et de mettre fin à la consommation d’alcool à l’heure du petit-déjeuner en raison d’une hausse des incidents.

« Des comportements perturbateurs de la part de passagers »

La compagnie aérienne voudrait que les bars et restaurants des aéroports britanniques vérifient les cartes d’embarquement et ne vendent pas plus de deux verres par personne, et que les boissons alcoolisées ne puissent pas être vendues avant 10 heures du matin. Ryanair a expliqué que sa requête faisait suite à « des comportements perturbateurs de la part de passagers voyageant à partir des aéroports britanniques ».

Selon des chiffres de la BBC, il y a eu un pic dans le nombre d’arrestations de personnes en état d’ébriété dans les aéroports ou au cours des vols. Il y a eu 387 arrestations de ce genre sur un an jusqu’au mois de février 2017, contre 255 au cours de l’année précédente.

D’après l’Association internationale du transport aérien (IATA, qui consolide les données de 265 compagnies, représentant 83 % du trafic mondial), les incidents provoqués par des passagers pendant les vols ont fortement augmenté ces dernières années. Au total, 10.854 incidents, dont certains ont conduit à des atterrissages d’urgence, ont été répertoriés en 2015, ce qui équivaut à un incident tous les 1.205 vols, contre un tous les 1.282 vols en 2014 et un tous les 1.200 vols en 2011. De 2008 à 2011, le nombre de cas avait déjà été multiplié par 8.

Selon l’IATA, 11 % des incidents signalés comportaient une agression physique envers un autre passager ou un membre de l’équipage. L’alcool ou la drogue sont impliqués dans 23 % des cas.

Des incidents sur les vols vers l’Espagne

Le gouvernement régional des îles espagnoles Baléares, où affluent chaque été des masses de touristes fêtards, a déjà formulé une demande similaire auprès de l’Espagne et de l’Union européenne pour des raisons de sécurité. « Nous demandons au gouvernement central et à la Commission européenne d’interdire la consommation de boissons alcoolisées en avion et dans les aéroports », avait déclaré Pilar Carbonell, élue chargée du tourisme du gouvernement régional des Baléares.

En mai 2017, trois hommes ivres ont semé ont semé la zizanie pendant un vol Ryanair reliant Manchester à Palma de Majorque. A leur arrivée, ils ont été arrêtés par la Garde civile espagnole.