Etats-Unis: Un homme est retrouvé mort dans un ascenseur un mois après avoir appelé à l’aide

FAITS DIVERS Un Américain de 82 ans, a été retrouvé mort le jeudi 3 août dans un ascenseur, alors qu’il avait appelé deux fois à l’aide depuis l’appareil un mois auparavant…

Marie de Fournas

— 

Un Américain de 82 ans, a été retrouvé mort le jeudi 3 août dans un ascenseur, alors qu’il avait appelé deux fois à l'aide depuis l'appareil un mois auparavant.

Un Américain de 82 ans, a été retrouvé mort le jeudi 3 août dans un ascenseur, alors qu’il avait appelé deux fois à l'aide depuis l'appareil un mois auparavant. — Flickr / Daniel Lin

Le 5 juillet dernier, Isaak Komisarchik, un Américain de 82 ans a quitté sa maison de retraite pour aller chercher son courrier dans son immeuble de Denver aux Etats-Unis. Quatre jours plus tard, ses proches sans nouvelle avaient signalé sa disparition. L’octogénaire qui souffrait de démence, est resté introuvable jusqu’au 3 août. Ce jeudi-là, son corps sans vie a été retrouvé dans l’ascenseur d’un immeuble de la ville.

>> A lire aussi : Ascenseurs en ville: Un rapport met en évidence des dysfonctionnements à hauteur de 60 %

LeDenver Post rapporte que Isaak Komisarchik a emprunté cet ascenseur le 6 juillet et s’y est retrouvé coincé pour des raisons qui pourraient être liées à son état de santé. Le journal rapporte que l’homme a appuyé deux fois en l’espace de huit minutes sur le bouton pour demander de l’aide. Le problème, c’est que cet ascenseur ne descendait que vers un parking en rénovation au moment des faits. Les employés de l’immeuble n’ont pas pensé à le vérifier.

Encore des zones d’ombre

C’est seulement un mois plus tard, après que des locataires se sont plaints de l’odeur, que les gestionnaires de l’immeuble ont entamé des recherches pour en déterminer l’origine. C’est là que les employés d’une entreprise de réparation d’ascenseurs de Denver ont fait la terrible découverte.

Si la cause de la mort de la victime n’a pas encore été rendue publique, le capitaine des pompiers de Denver, Greg Pixley, a déclaré à Denver7 que quelque chose n’allait pas et que la police allait faire la lumière sur ce qui s’était passé.