VIDEO. Corée du Nord: «Les solutions militaires» sont «prêtes à l’emploi», menace Donald Trump

TENSIONS «J’espère que Kim Jong-Un trouvera une autre voie !», a ajouté le président américain…

20 Minutes avec AFP

— 

« Les solutions militaires sont maintenant complètement en place, et prêtes à l’emploi, si la Corée du Nord se comporte imprudemment », a déclaré le président américain.

« Les solutions militaires sont maintenant complètement en place, et prêtes à l’emploi, si la Corée du Nord se comporte imprudemment », a déclaré le président américain. — AHN YOUNG-JOON/AP/SIPA

L’escalade verbale entre les Etats-Unis et la Corée du Nord est encore montée d’un cran. Le président américain Donald Trump a de nouveau menacé ce vendredi d’employer la force contre la Corée du Nord, affirmant que les options militaires « sont en place » et « prêtes à l’emploi ».

« Les solutions militaires sont maintenant complètement en place, et prêtes à l’emploi, si la Corée du Nord se comporte imprudemment », a déclaré le président américain sur son compte Twitter. « J’espère que Kim Jong-Un trouvera une autre voie ! », a-t-il ajouté.

Surenchère verbale

Cette dernière déclaration ajoute à la surenchère verbale de ces derniers jours. Donald Trump a défendu jeudi sa formule controversée promettant « le feu et la colère » à Pyongyang estimant qu’elle n’était « peut-être pas assez dure ».

Le président américain est jusqu’ici resté évasif sur d’éventuelles frappes préventives et a affirmé que les Etats-Unis se préparent « à de nombreux scénarios différents ». « Si la Corée du Nord fait quoi que ce soit - ne serait-ce qu’en songeant à attaquer des gens que nous aimons, ou nos alliés, ou nous-mêmes - ils devront vraiment s’inquiéter », avait-il déclaré jeudi.

>> A lire aussi : Donald Trump menace la Corée du Nord d'une riposte «sévère»

L’Allemagne, la Russie et la Chine « inquiets »

La chancelière Angela Merkel s’est opposée ce vendredi à toute « solution militaire » face à la Corée du Nord. « Je ne vois pas de solution militaire à ce conflit. (…) L’Allemagne va participer de manière intensive aux possibilités de résolutions non militaires, mais je considère l’escalade verbale comme une mauvaise réponse », a-t-elle dit devant la presse à Berlin.

La Russie a également déclaré être « très inquiète » des risques de conflit « très élevés » entre les Etats-Unis et la Corée du Nord. « Les risques sont très élevés, surtout en prenant compte la rhétorique employée. Il y a des menaces directes d’employer la force », a déclaré le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov. « C’est pour cela, bien sûr, que nous sommes très inquiets », a-t-il indiqué, ajoutant qu’il revenait au « plus fort et plus intelligent » de faire « un pas pour s’éloigner de la ligne dangereuse ».

>> A lire aussi : Trump se dit prêt à «régler» le problème sans l'aide de la Chine

La Chine a également enjoint vendredi aux Etats-Unis et à la Corée du Nord de « faire preuve de prudence » et exhorté Pyongyang à éviter les « démonstrations de force ».