VIDÉO. Oui, en Angleterre, des prières peuvent ouvrir un conseil municipal

DESINTOX Une vidéo virale montre un imam prononçant une prière lors du conseil municipal d'une ville du nord de l'Angleterre...

20 Minutes

— 

Le maire d'Oldham, une ville anglaise, n'a pas "imposé" une "prière musulmane" pendant un conseil municipal.

Le maire d'Oldham, une ville anglaise, n'a pas "imposé" une "prière musulmane" pendant un conseil municipal. — Capture d'écran YouTube

  • Un blogueur accuse un « maire musulman » d' «imposer la prière musulmane » lors d'un conseil municipal en Angleterre.
  • Les prières en début de conseil municipal sont légales Outre-Manche.
  • Le terme de « maire » n'a pas la même signification en France qu'en Grande-Bretagne.

En à peine 24 heures, une vidéo montrant, à première vue, un imam récitant une prière lors du conseil municipal d’Oldham, une ville dans le nord de l’Angleterre, est devenue virale sur Facebook et sur Twitter. Elle a été visionnée près de 355.000 fois sur Facebook et retweetée plus de 1.500 fois sur Twitter.

Le blogueur Boris Le Lay, qui l’a publiée, explique que « le nouveau maire musulman de Oldham (Manchester) impose la prière musulmane en début de conseil municipal. »

DESINTOX

Que montre la vidéo ? On y voit effectivement Shadab Qumer, le maire de Oldham, vêtu du collier cérémonial, et un imam qui prononce une prière dans la salle du conseil municipal de la ville, avant le début des débats.

L’extrait vidéo posté sur les réseaux sociaux provient d’une séance du conseil municipal d’Oldham, qui s’est déroulée le 12 juillet. Dans la vidéo complète, qui est disponible sur le site de la ville, on entend la prière de l’imam, qui prie pour « se souvenir de ceux qui ne sont plus avec nous ». Une allusion aux victimes de l’attentat de Manchester, mais aussi à celles de l’attentat survenu au London Bridge et à celles de l’immense incendie de la tour Grenfell à Londres. Après la prière, Shadab Qumer invite à respecter une minute de silence en leur mémoire.

Les prières ouvrent-elles les conseils municipaux en Grande-Bretagne ?

Selon la BBC, dans un article publié le 23 juillet, des prières chrétiennes ouvrent la moitié des conseils municipaux au Pays de Galles. En Angleterre, la loi prévoit que des prières ou « d’autres signes d’observance religieuse », ou encore des « rites connectés avec une croyance religieuse ou philosophique », peuvent être inclus dans les réunions des autorités locales. Il est donc légal qu’un imam ou un prêtre viennent prononcer une prière ou une bénédiction devant des élus.

Shadab Qumer est-il vraiment maire ?

Le terme de « maire » recouvre des acceptations différentes des deux côtés de la Manche : le « maire » britannique n’a pas du tout les mêmes pouvoirs ni les mêmes compétences que son homologue français. A Oldham, il y a même deux « maires » : Shadab Qumer, que l’on voit dans la vidéo, et Jean Stretton. Le premier a un rôle de représentation : son rôle est d’être un « ambassadeur pour Oldham » et de représenter la ville lors d’évenements. Il dirige aussi les réunions du conseil municipal. Jean Stretton détient, elle, le pouvoir exécutif. Une organisation bicéphale, bien différente de la France.

20 Minutes est partenaire de Facebook pour lutter contre les fake news. Grâce à ce dispositif, les utilisateurs du réseau social peuvent signaler une information qui leur paraît fausse. Vous pouvez contacter l’équipe en écrivant à contribution@20minutes.fr.