Venezuela: Augmentation de 50% du salaire minimum

VENEZUELA Cette augmentation pourrait aggraver l’inflation et la situation économique générale du pays…

N. Se. avec AFP

— 

Les manifestations d'opposants au gouvernement du président Nicolas Maduro durent depuis trois mois à Caracas, au Venezuela.

Les manifestations d'opposants au gouvernement du président Nicolas Maduro durent depuis trois mois à Caracas, au Venezuela. — FEDERICO PARRA / AFP

Une nouvelle qui va faire des envieux et pourtant. Le président vénézuélien Nicolas Maduro a annoncé dimanche une augmentation de 50 % du salaire minimum, à 97.351 bolivars (37 dollars au taux officiel, soit 32 euros), la troisième hausse de celui-ci depuis le début 2017.
Le chef de l’Etat vénézuélien a semble-t-il cédé à certaines revendications des manifestations quasi quotidiennes depuis début avril dans le pays. Il a également annoncé l’augmentation du bon alimentaire qui accompagne le salaire minimum, pour le porter à 153.000 bolivars (environ 58 dollars, soit 51 euros).

>> A lire aussi : Venezuela: Un journaliste du «Monde» refoulé à son arrivée

Le salaire minimum avait déjà été augmenté de 50 % le 8 février et de 60 % le 30 avril. Ces hausses ne permettent cependant pas de compenser l’inflation, qui devrait être de 720 % cette année selon les prévisions du FMI. Pour Asdrubal Oliveros, économiste, cette nouvelle augmentation du salaire minimum pourrait même alimenter encore l’inflation, réduire le pouvoir d’achat effectif des Vénézuéliens et faire augmenter encore le chômage.