Irak: Le journaliste français Stéphan Villeneuve tué dans une explosion à Mossoul

IRAK Un journaliste kurde a également été tué et deux journalistes français blessés...

F.R.

— 

Le quartier d'Al Zinjili, à Mossoul Ouest, le 13 juin 2017.

Le quartier d'Al Zinjili, à Mossoul Ouest, le 13 juin 2017. — Laurence Geai/SIPA

Ils couvraient une opération militaire irakienne contre Daesh. Le journaliste français Stephan Villeneuve, qui enquêtait pour l'émission Envoyé Spécial, est mort des suites de ses blessures après l'explosion d'une mine à Mossoul ( Irak), a annoncé ce mardi matin France Télévisions.

Il effectuait un reportage sur la bataille de Mossoul

Lundi après-midi, France Télévisions et Reporters sans frontières avaient annoncé la mort de Bakhtyiar Addad, le « fixeur » de Stéphan Villeneuve et de deux autres journalistes français, qui ont été blessés dans l'explosion. 

Le journaliste reporter d'images, qui avait couvert de nombreux conflits à travers le monde, effectuait un reportage sur la bataille de Mossoul destiné au magazine Envoyé Spécial, pour la société #5 Bis Productions. «La direction et les équipes de France Télévisions s'associent à la douleur de sa compagne Sophie, de ses quatre enfants, de sa famille et de tous ses proches. Elles leur présentent leurs plus sincères condoléances», indique le communiqué de la direction de l'information de France Télévisions.

>> A lire aussi : Irak: A Mossoul, 100.000 enfants pris sous le feu croisé des soldats

Les deux autres journalistes français à l'hôpital

Les journalistes français Véronique Robert, qui travaillait également pour Envoyé spécial, et Samuel Forey, du Figaro, ont été blessés dans l’explosion. Ils auraient été transportés dans une base américaine pour y être soignés.

Un journaliste de Télérama a indiqué sur Twitter avoir pu joindre Samuel Forey qui aurait été « blessé par des éclats de shrapnels » et lui aurait dit « ça va ». Samuel Forey a lui-même tweeté, disant « aller bien » et demandant de ne pas le solliciter ces prochains jours.