VIDEO. Incendie de Londres: «Nous ne pouvons pas sortir», les derniers mots d'un couple italien

TEMOIGNAGES Dans la nuit de mardi à mercredi à Londres, un incendie a ravagé une tour d’habitation de 24 étages faisant au moins 30 morts et de nombreux blessés…

VRB

— 

Un gigantesque incendie a ravagé dans la nuit de mardi à mercredi un immeuble d'habitation dans l'ouest de Londres (Royaume-Uni).

Un gigantesque incendie a ravagé dans la nuit de mardi à mercredi un immeuble d'habitation dans l'ouest de Londres (Royaume-Uni). — Natalie OXFORD / AFP

Alors que la Première ministre britannique Theresa May recevra ce samedi après-midi à Downing Street des victimes de l’incendie de la tour Grenfell à Londres, la presse italienne vient de dévoiler le témoignage bouleversant d'un couple italien.

Gloria Trevisan et Marco Gottardi, deux jeunes architectes en couple installés à Londres depuis trois mois, ont péri dans l’incendie qui a ravagé la tour Grenfell mercredi, faisant au moins 30 morts et de nombreux blessés. Ils ont passé leurs dernières heures au téléphone avec leurs proches.

>> A lire aussi : Que sait-on de l’incendie qui a ravagé la Grenfell Tower?

« Il y a de la fumée partout »

Dans le journal italien Il Mattino di Padova, le père de Marco Gottardi raconte que son fils l’a appelé une première fois vers 2h du matin : « Il y a beaucoup de fumée, mais ne t’en fais pas, nous attendons les secours. Nous avons ouvert la porte d’entrée, mais il y a de la fumée partout, nous ne pouvons pas sortir. Les ascenseurs sont bloqués ». Le couple se retrouve en effet piégé dans leur appartement, situé au 23e étage.

Se sachant condamnée, Gloria, la petite-amie de Marco, appelle ses parents peu avant 4h du matin. « C'est injuste, j’avais toute la vie devant moi. Je vais mourir, j’aurais tellement voulu vous embrasser une dernière fois, j’aurais tellement voulu vous aider. Désormais je vais aller au paradis et j’espère vous aider de là-haut », leur dit la jeune femme. « Merci pour tout ce que tu as fait pour moi », aurait-elle dit à sa mère, selon le Daily Mail

Dans les médias, les parents de Gloria ont dénoncé la politique du gouvernement italien, incapable, selon eux, d'offrir un meilleur avenir aux jeunes.