VIDEO. Fusillade aux Etats-Unis sur un terrain de sport fréquenté par des élus républicains

VIRGINIE Un des chefs de file de la majorité républicaine à la Chambre des représentants a notamment été blessé par balles près de Washington...

D. D.

— 

Illustration d'une voiture de police dans l'Etat de Ohio aux Etats-Unis.

Illustration d'une voiture de police dans l'Etat de Ohio aux Etats-Unis. — John Minchillo/AP/SIPA

Cinq personnes ont été touchées par balles par un tireur seul, dont le numéro trois de la Chambre des représentants Steve Scalise à Alexandria dans l’Etat de Virginie près de Washington. Les blessures sont de gravité différentes. Le suspect est en garde à vue a confirmé la police d’Alexandria. « Les victimes sont actuellement transportées dans des hôpitaux », précise-t-elle.

L’endroit où a eu lieu la fusillade est un terrain de sport réputé pour être apprécié des parlementaires de Virginie. Un match de baseball entre une vingtaine de membres du Congrès s’y déroulait quand un tireur a ouvert le feu. Il s'agirait de James T. Hodgkinson, originaire de l'Etat de l'Illinois selon CBS News. L'assaillant est décédé des suites de ses blessures a indiqué le président Trump lors d'une conférence de presse.

Steve Scalise a été touché à la hanche et emmené à l’hôpital MedStar de Washington DC où il est en train d’être opéré. « Il est dans un état stable », a indiqué son bureau. Ce parlementaire est le majority whip à la Chambre des représentants, celui chargé de veiller à ce que les élus de son parti soient présents et votent en fonction des consignes. Membre du Parti républicain, Scalise est représentant de la Louisiane depuis 2008.

Le porte-parole de la Maison Blanche Sean Spicer a indiqué que le président Donald Trump et le vice-président étaient « au courant de la situation ».

Selon un représentant de l’Alabama, Mo Brooks, une cinquantaine de coups ont été tirés, selon des propos rapportés par une journaliste d’une radio de l’Alabama. « J’étais sur le terrain et j’entends "bam !", je me retourne et je vois un fusil sur la troisième base (…) J’entends un autre "bam !" et je comprends qu’il s’agit d’un tireur. Au même moment j’entends Steve Scalise pousser un cri. Il a été touché (…) L’arme était un semi-automatique et il a continué à tirer sur différentes personnes », a-t-il raconté sur CNN.

Un hélicoptère est arrivé sur les lieux pour évacuer les blessés.

Le tireur aurait demandé « Ce sont des républicains ou des démocrates qui s’entraînent ? » a expliqué le représentant Jeff Duncan à CNN.

Le président américain Donald Trump s’est dit « profondément attristé » de la fusillade qui a fait cinq blessés. « Nous sommes profondément attristés par la tragédie. Nos pensées et nos prières vont aux membres du Congrès, leurs équipes, la police du Capitole, les premiers secours ainsi que tous ceux qui ont été affectés », a dit le président dans un communiqué.

« Sans la police de Capitol Hill, ç’aurait été un massacre », a déclaré le sénateur américain Rand Paul. Deux policiers arrivés sur les lieux ont échangé des coups de feu avec le tireur. Mais ils n’avaient que leurs armes de points face au fusil d'assaut semi-automatique du tireur. « Les policiers hospitalisés n’ont pas de blessures graves » a indiqué le chef de la police d’Alexandria, qui a souligné leur « héroïsme ». Le représentant du FBI chargé de l’enquête n’a pas pu confirmer s’il s’agissait ou non d’une tentative d’assassinat ciblée.

Le représentant Romney, sur place lors de la fusillade, a précisé sur CBS News que c’était « leur dernier entraînement de la saison » avant le match annuel prévu ce jeudi à Washington entre une équipe républicaine et une équipe démocrate, une tradition organisée depuis 1909.

A la Chambre des représentants, tous les votes ont été annulés, tout comme de nombreux événements prévus dans la journée.

Donald Trump a annulé un discours au ministère du Travail et va s'exprimer depuis la Maison Blanche dans les prochaines heures.