Donald Trump accuse l'ex-chef du FBI de «lâcheté» sur Twitter

ETATS-UNIS Limogé le 9 mai, James Comey a affirmé que Trump lui avait demandé d'abandonner un volet de l'enquête sur de possibles ingérences russes dans la politique américaine...

20 Minutes avec AFP

— 

Donald Trump face à l'ex-directeur du FBI, James Comey, le 22 janvier 2017 après son investiture.

Donald Trump face à l'ex-directeur du FBI, James Comey, le 22 janvier 2017 après son investiture. — Andrew Harrer/NEWSCOM/SIPA

Donald Trump a accusé dimanche l'ex-chef du FBI James Comey de lâcheté pour avoir fait fuiter à la presse des notes compromettantes sur leurs rencontres privées, révélant que le président américain lui aurait demandé d'abandonner un pan de l'enquête sur l'affaire russe.

« Très lâches »

«Je pense que les fuites de James Comey vont avoir beaucoup plus d'importance que quiconque ne l'aurait jamais pensé. Complètement illégales? Très +lâche!+», a écrit Donald Trump sur Twitter.

James Comey a été limogé le 9 mai dernier par le président américain. Auditionné jeudi dernier par la commission du Renseignement du Sénat, James Comey a détaillé les pressions exercées par le président américain pour influer sur la conduite de l’enquête sur la Russie

Trump veut lui aussi témoigner sous serment

Dans ces écrits, Comey, qui y a retranscrit tous ses échanges avec le président, décrit sa gêne face aux requêtes « dérangeantes » du président, qui lui aurait dit « espérer » qu’il « abandonne » l’enquête sur un proche, l’ex-conseiller à la sécurité nationale Michael Flynn, soupçonné de mensonges relatifs à ses discussions avec l’ambassadeur russe.

Vendredi déjà, au lendemain de l'audition, Donald Trump avait accusé James Comey de mensonges et se disait prêt lui-même à témoigner sous serment.