Espagne: La Catalogne veut lancer «son» référendum sur l’indépendance le 1er octobre

INDÉPENDANCE Malgré son interdiction, le président des indépendantistes de la Catalogne a annoncé vendredi 9 juin, la tenue d’un référendum d’autodétermination…

M. F avec AFP

— 

Drapeau pro-indépendance de la Catalogne.

Drapeau pro-indépendance de la Catalogne. — LLUIS GENE / AFP

Le référendum sur l’indépendance de la Catalogne interdit par la justice ? « Basta », pour Carles Puigdemont, ou plutôt : « ja n’hi ha prou », en catalan. Le président indépendantiste de la Catalogne a annoncé ce vendredi qu’un référendum d’autodétermination aurait lieu le 1er octobre dans sa région. Une décision allant à l’encontre de la justice et qui risque d’entraîner une crise majeure en Espagne.

>> A lire aussi : Le Barça soutient un référendum sur l'indépendance de la Catalogne

En dépit de cela, Carles Puigdemont a revendiqué « le droit légitime à l’autodétermination d’une nation millénaire comme la Catalogne ». Sera donc posé aux Catalans : « Voulez-vous que la Catalogne soit un Etat indépendant sous forme de République ? ». Le président indépendantiste a précisé que la réponse de ses concitoyens « sera un mandat que le gouvernement s’engage à appliquer ». Carles Puigdemont n’a cependant pas encore signé le décret de convocation de cette consultation déclarée anticonstitutionnelle.

Les dirigeants séparatistes catalans réclament depuis 2012 un référendum d’autodétermination pour leur région du nord-est de l’Espagne aux 7,5 millions d’habitants, comme celui accordé en 2014 par Londres à l’Ecosse. En cas de victoire du « oui », ils sont résolus à amorcer la « déconnexion » de l’Espagne.