Attentat de Londres: Daesh revendique l'attaque

GRANDE-BRETAGNE L'identité des assaillants n'a pas encore été rendue publique...

20 Minutes avec AFP

— 

La Une des tabloïds New-Yorkais le 4 juin 2017, après l'attentat  perpétré à Londres.

La Une des tabloïds New-Yorkais le 4 juin 2017, après l'attentat perpétré à Londres. — Richard B. Levine/NEWSCOM/SIPA

Comme les deux précédents attentats qui ont endeuillé la Grande-Bretagne depuis mars, celui de samedi a été revendiqué par DaeshL’attaque, qui a fait sept morts et des dizaines de blessés à quelques jours des élections législatives, a été perpétrée par « une unité de combattants de l’Etat islamique », a rapporté l’agence de propagande du groupe djihadiste, Amaq, dans un communiqué.

>> A lire aussi : Ce que l'on sait de l'attentat revendiqué par Daesh qui a fait sept morts à Londres

Les identités des assaillants n’ont pas encore été rendues publiques, mais la police a assuré dans un communiqué qu’elles seraient dévoilées dès que ce sera « opérationnellement possible ». La Première ministre Theresa May a lié l’attaque à « l’idéologie malfaisante de l’extrémisme islamiste ».

>> A lire aussi : Une Canadienne, un Français… Qui sont les victimes?

12 personnes arrêtées

Elle a annoncé le maintien des élections législatives prévues pour jeudi, qui doivent renouveler la chambre des Communes au moment où le Royaume-Uni s’apprête à négocier le Brexit, et la reprise de la campagne lundi, après une journée de suspension.

Sur le front de l’enquête, des perquisitions ont été effectuées à Barking, une banlieue multiethnique de l’est de Londres, où la police a arrêté 12 personnes âgées de 19 à 60 ans, dont une a ensuite été relâchée.