Attentat de Londres: Deux nouveaux raids en cours dans l'Est de Londres

GRANDE BRETAGNE Revivez les évènements de samedi et dimanche...

P.B., M.C, N.R, D.B, N.Se.

— 

Le London Bridge le 3/06/2016. /Credit:Gustavo Valiente / XIHNUA/SIPA

Le London Bridge le 3/06/2016. /Credit:Gustavo Valiente / XIHNUA/SIPA — SIPA

>> Flux vidéo en direct de Sky News (en cliquant ici ou ci-dessous)

L'ESSENTIEL

  • Un véhicule a foncé sur des passants sur le Pont de Londres samedi soir
  • Ses occupants en sont ensuite descendus et ont poignardé plusieurs personnes
  • Le bilan actuel est de 7 morts dont 1 Français et 48 blessés, dont quatre Français
  • Douze arrestations ont eu lieu dimanche dans l'est de Londres

A LIRE AUSSI

>> Ce que l'on sait de l'attentat

>> Des réactions dans le monde entier

>> Ce qu'il faut retenir du discours de Theresa May 

 

Ce live est maintenant terminé. Vous pouvez suivre les dernières informations sur l'attentat de Londres ici

7h20 : La police londonienne connaît l’identité des trois assaillants

Leurs identités ne sont pas publiques mais la police a assuré dans un communiqué qu’elles seraient dévoilées dès que ce sera « opérationnellement possible ». La presse britannique aurait déjà quelques pistes, dont un homme de 27 ans, surnommé « Abz », d’origine pakistanaise et ayant grandi dans l’est de Londres. Une information qui n’a pour l’instant pas été confirmée par la police.

7h15 : Selon Sky News, deux nouveaux raids seraient en cours lundi matin dans l’est de Londres

 

6h55 : Le hashtag #BritishThreatLevels, devenu viral après l’attaque de Manchester, est à nouveau repris en masse par les Britanniques sur Twitter

Pour montrer qu’il leur en faut plus pour céder à la panique, les Anglais partagent avec humour sur les réseaux sociaux ces petites choses de la vie qui leur minent vraiment le moral. Humour british, toujours.

 

6h40 : L’humour british face à l’horreur

Les Londoniens utilisent les réseaux sociaux pour montrer au monde qu’ils sont invaincus et certainement pas abattus. L’humour noir, meilleure arme contre le terrorisme ?

 

5h40 : « La mobilisation de nos forces de sécurité est maximale » assure Gérard Collomb

L'attentat de Londres « montre une nouvelle fois que la menace reste extrêmement élevée sur notre continent. Pour y faire face, la mobilisation de nos forces de sécurité est maximale », indique le ministre de l’Intérieur dans un entretien au Parisien lundi.

« Nos services portent une attention spéciale à la détection des signaux faibles, indiquant la radicalisation de tel ou tel individu ou le risque d’un passage à l’acte. Cela est crucial pour prévenir de nouveaux attentats selon le mode opératoire observé à Londres samedi », explique-t-il.

5h30 : Un témoin de l’attaque veut retourner payer son addition au restaurant où il dînait

Dans la panique, de nombreux Londoniens ont dû quitter précipitamment les bars ou restaurants dans lesquels ils s'amusaient ce samedi soir. Parmi eux, Richard Angell, membre de Progress, organisation appartenant au parti travailliste anglais. Dans un entretien accordé à Buzzfed il témoigne de cette nuit d’horreur et conclu : « Je dois payer la note. Nous n’avons pas non plus donné de pourboire au personnel. Ils se sont occupés de nous, alors qu’ils auraient pu penser à leur propre vie d’abord. La nourriture était excellente, et je veux terminer mon repas. »

5h05 : Richard Branson fait la leçon à Trump après ses attaques contre le maire de Londres

« Très triste de voir que Mr Trump attaque le maire de Londres lors d’une journée vouée à la compassion et non à la critique. Le monde a besoin que l’on travaille ensemble, pas que l’on crée davantage de divisions », a publié sur Twitter le patron de Virgin. 

 

4h50 : Les responsables américains et australiens inquiets du retour de djihadistes aguerris

De hauts responsables américains et australiens ont mis en garde lundi contre la possibilité que des djihadistes originaires du Sud-Est asiatique rentrent chez eux pour commettre des attaques après s’être aguerris dans les rangs du groupe Etat islamique (EI) au Moyen-Orient. Les combattants de l’EI « rentreront chez eux (…) avec une idéologie endurcie, ils reviendront en colère, frustrés et nous devons en avoir conscience », a déclaré la ministre australienne de la Défense Marise Payne.

4h40 : Selon le Daily Mirror, l’un des terroristes, surnommé « Abz » et âgé de 27 ans, aurait été employé par le métro londonien et KFC.

Selon le Daily Mirror, le leader du groupe d’assaillants responsables de l’attaque du London bridge vivait à Barking dans l’est de Londres avec sa femme et ses deux jeunes enfants, quartier où il avait lui même grandi après avoir quitté le Pakistan. Ces dernières années, il se serait radicalisé.

 

4h05 : Un écolier de 14 ans, croyant qu’il allait mourir pendant l’attaque, a dit adieu à sa famille et ses amis

Une nuit traumatisante pour Miles Clarke. Le garçon de 14 ans dînait avec sa famille et des amis au Black and blue steak house quand trois terroristes ont pénétré dans le restaurant et commencé à poignarder les clients. « J’ai cru que j’allais mourir. J’ai dit adieu à ma famille et mes amis (…) On a réussi à échapper aux hommes et à atteindre une autre porte. On a couru pour sauver nos vies », a raconté Miles au Daily Mirror.

 

3h45 : Un Australien, poignardé par l'un des terroristes, témoigne de la terreur ressentie pendant l'attaque
Une vidéo postée sur les réseaux sociaux montre un homme identifié comme Andrew Morrison, électricien résidant à Darwin en Australie, tenant un bandage ensanglanté sur son cou après avoir été poignardé. Face à la caméra, il décrit la violence de l’attaque. « Soudainement un homme armé d’un couteau est arrivé sur moi et… m’a poignardé ici et je l’ai juste repoussé (…) Il y a avait du sang partout alors j’ai marché jusqu’à un pub et j’ai dit "Est-ce que quelqu’un peut m’aider, je viens d’être poignardé" ». Deux autres Australiens ont été blessés pendant l'attaque. 

 

3h20 : La Une choc du Daily Mirror de lundi

« Des monstres et des héros »

 

3h10: On connaît le nom de la première victime de l’attentat de Londres, Christine Archibald, une canadienne de 30 ans

La famille de la victime a révélé son identité par l’entremise du gouvernement canadien. Christine Archibald travaillait dans un refuge pour les sans-abri avant de déménager en Europe avec son fiancé. « Elle avait de la place dans son cœur pour tous. Elle croyait fermement que la vie de chaque personne devait être considérée comme précieuse et respectée, a écrit la famille dans un communiqué. Elle n’aurait eu aucune compréhension envers l’impitoyable cruauté qui a causé sa mort. »

 

2h50 : L’un des principaux suspects dans l’attentat de Londres aurait été signalé à la police en 2015

L’homme aurait été signalé après avoir dit à une voisine qu’il était « prêt à faire tout ce qui est nécessaire au nom d’Allah », selon le Telegraph. Cette voisine, une mère italienne de trois enfants, aurait confronté l’homme dans un parc en 2015 pour avoir essayé d’endoctriner son plus jeune fils. Cet homme pourrait avoir été tué par la police samedi soir, selon le journal britannique. La police londonienne a confirmé être au courant de cette histoire mais n’a pas souhaité commenter les faits. Pour l’instant, aucune information n’a été communiquée par les autorités sur les suspects.

 

2h30: Ariana Grande rend un bouleversant hommage à Olivia Campbell, l’une de ses fans, décédée lors de l’attaque de Manchester.

« Elle aurait aimé entendre ce tube » a déclaré émue la chanteuse en parlant de l'adolescente de 15 ans.

 

2h20: Un expert en sécurité britannique inquiet pour les prochaines élections

« Je ne pense pas qu’il y ait assez de policiers armés au Royaume-Uni pour sécuriser chaque bureau de vote. Si les gens ne se sentent pas en sécurité pour aller voter, alors cette élection est une perte de temps » a déclaré le professeur Anthony Glees sur la BBC.

 

2h00: La Une du Guardian de lundi

« 7 morts, 21 blessés en état grave : May dit "trop c’est trop" »

 

 

1h40: Jeremy Corbyn a taclé Theresa May, son adversaire aux élections législatives : « Vous ne pouvez pas protéger le public à bon marché » 

Le dirigeant du Labour a accusé la Première ministre britannique de protéger le peuple à bas coûts dans une allocution à Carlisle dimanche soir. La police et les services de sécurité « doivent obtenir les ressources dont ils ont besoin » pour assurer la sécurité du pays, a insisté Jeremy Corbyn. 

 

1h20: Les habitants du quartier de Borough Market ne peuvent toujours pas rentrer chez eux

La police londienne a indiqué sur son compte Twitter que le quartier était toujours interdit d'accès dimanche soir et qu'il le serait au moins jusqu'à lundi.

 

23h56: La photo d'un terroriste à terre circule sur le web

Elle a été réalisée par le photographe italien résidant à Londres, Gabriele Sciotto, qui était dans un bar de Borough Market, quand les trois assaillants ont attaqué. Il a photographié un terroriste à terre lorsqu'il était en train d'être neutralisé par les policiers. Postée sur son compte Instagram, elle a beaucoup circulée. 

23h37: Daesh revendique l’attentat 

L'attentat de Londres de samedi soir a été commis par «un détachement de l'Etat islamique», a rapporté l'agence de propagande de l'EI, Amaq, dans un communiqué publié lundi à Beyrouth.

23h28: La Une de La Voix du Nord

 

23h07: La fête malgré tout à Manchester

 

22h40: Toute la journée, les hommages des people se sont succédé

 

22h32: Le message de l'actrice Cara Delevingne sur Instagram devient viral

L'actrice a écrit ce message: «Cher Daesh (...) Laissez moi vous montrer quelque chose (...) une photo d'un livreur de lait anglais faisant son travail de manière normale alors que les bombardements Nazi sur Londres battent leur plein. Si Adolf Hitler n'a pas pu empêcher les Anglais d'avoir du lait avec leurs cornflakes, abandonnez tout espoir. PS : on les a battu aussi».

🙌🏽🇬🇧❤️TRUTH ❤️🇬🇧🙌🏽 you will never break us

A post shared by Cara Delevingne (@caradelevingne) on

 

22h27: Jean-Yves Le Drian rendra visite aux victimes lundi

Selon son entourage, Jean-Yves Le Drian, qui débute une visite officielle en Tunisie, se rendra ensuite lundi après-midi à Londres, où il rencontrera les familles des victimes, les blessés et son homologue Boris Johnson.

22h01: Les images impressionnantes de la foule au concert de Manchester

 

21h49: L'hommage des allemands aux britanniques

 

21h40: L'actrice Emma de Caunes était sur les lieux de l'attaque 

 

20h51 : Les supporters du match de rugby Clermont-Toulon ont observé une minute de silence

 

20h50: La Une de Libé ce lundi

 

20h44 : Le concert de Manchester bat son plein

Ce concert commémoratif réunit 50.000 personnes.

 

20h42: Emmanuel Macron a contacté la famille du français décédé

Selon une information de LCI.

20h21: Le témoignage d'un Français vivant à Londres

C'est à lire ici. 

 

20h16: Beaucoup de monde au concert à Manchester 

Ce concert se veut un hommage aux victimes de l'attentat de Manchester.

 

19h58: Le Premier ministre réagit

 

19h31: Un Français tué dans l'attentat de Londres

Un Français a été tué dans l'attentat de Londres et sept autres sont hospitalisés, a annoncé dimanche à Tunis le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian.

Revenant sur le bilan de l'attaque qui a coûté la vie à sept personnes samedi soir dans la capitale britannique, Jean-Yves Le Drian a fait état d'«un mort et sept personnes hospitalisées, dont quatre dans un état grave» côté français. «Un compatriote est toujours porté disparu», a-t-il ajouté.

19h01: Le rappel des faits en vidéo selon BFMTV

 

18h27: Macron témoigne «son affection» aux familles des blessés français

Emmanuel Macron s'est entretenu dimanche après-midi avec les familles des quatre Français blessés dans l'attentat de Londres, les assurant de «son affection» et de «la pleine solidarité du pays dans cette épreuve», a indiqué l'Elysée dans un communiqué.

18h03 : Un canadien fait partie des victimes décédées

Un Canadien a été tué dans l’attentat de Londres, a annoncé dimanche le Premier ministre Justin Trudeau en condamnant un acte « insensé ».

« Le Canada condamne fortement l’attentat insensé » samedi soir à Londres « qui a fait plusieurs morts et blessés innocents, et le fait qu’un Canadien figure parmi les victimes me brise le cœur », a écrit Justin Trudeau dans un communiqué.

17h33: Theresa May s’est rendue au chevet de victimes

La Première ministre s’est rendue au King’s College Hospital (sud de Londres), au chevet de victimes.

 

17h29 : L’identification des trois assaillants avance bien, indique le chef de la police

« Nous faisons des progrès dans l’identification des trois assaillants », indique Mark Rowley. Des centaines de témoins sont actuellement entendus. Mais la discrétion de la police demeure.

 

17h26 : La police ne croit pas qu’il y ait eu d’autres assaillants

Selon Mark Rowley, chef adjoint de la police de Londres, qui tient une conférence de presse, « cette attaque a été orchestrée par trois personnes, mais nous ne croyons pas que d’autres suspects étaient là quand les attaques ont eu lieu », indique-t-il.

 

17h21: 21 blessés sont dans un état «critique»

Les services de santé britanniques ont annoncé que 21 personnes hospitalisées après l'attentat de Londres étaient dans un état «critique».

Selon la même source, 36 personnes étaient encore hospitalisées, sur la cinquantaine de blessés dans l'attaque.

16h55 : La classe politique française à l’unisson

 

16h51: Les lieux du drame d'hier

 

16h23 : Le maire de Londres a « mieux à faire » que de répondre au tweet « mal informé » de Trump

Le maire de Londres Sadiq Khan a « mieux à faire » que de répondre au tweet « mal informé » du président américain Donald Trump qui l’a accusé de ne pas prendre au sérieux la menace terroriste au lendemain de l’attentat dans sa ville.

Le maire « a des choses plus importantes à faire que de répondre au tweet mal informé de Donald Trump, qui sort délibérément du contexte ses remarques appelant les Londoniens à ne pas s’alarmer » du renforcement des forces de police dans les rues de la capitale, a indiqué son porte-parole dans un communiqué.

15h40 : Minute de silence au Critérium du Dauphiné

 

15h27 : Le dessin de Plantu après les attaques

Le célèbre dessinateur fait référence aux législatives britanniques qui auront bien lieu jeudi, pour montrer que la démocratie reste plus forte que le terrorisme. 

 

14h56 : Donald Trump critique la réaction de Sadiq Khan

Le président des Etats-Unis écrit sur Twitter : « Au moins 7 morts et 48 blessés dans une attaque terroriste, et le maire de Londres dit qu'il ne faut pas s'alarmer! » 

 

14h17 : Douze arrestations dans l'est de Londres

La police de Londres annonce que ces interpellations sont « en lien avec les incidents de la nuit dernière à London Bridge et Borough Market. Les recherches se poursuivent dans le quartier de Barking ». 

14h11 : Le pape François invite à prier pour les victimes 

Lors de son apparition ce dimanche au balcon de la Basilique Saint-Pierre de Rome, François a également "que l'Esprit saint apporte la paix sur le monde, le guérisse de toutes les guerres et du terrorisme qui, encore hier soir, a frappé d'innocents civils

13h54 : Emmanuel Macron et Theresa May se sont entretenus au téléphone 

Selon un communiqué de l'Elysée, les deux dirigeants « ont fait le point sur la situation des victimes et les premiers éléments de l'enquête ». La Première ministre britannique s'est en outre engagée à « donner toutes les informations sur les victimes (françaises) et à assurer et garantir la sécurité » des Français qui votent ce dimanche pour les législatives. 

13h41 : Le message du maire de Londres

« Nous sommes tous choqués et en colère aujourd'hui, mais c'est notre ville. Nous ne laisserons jamais ces lâches gagner et nous ne nous laisserons jamais intimider par le terrorisme » déclare Sadiq Kahn. 

 

13h20 : La Tour Eiffel éteinte ce soir en hommage aux victimes 

 

13h10 : Les attaques terroristes au Royaume-Uni de ces dernières années

 

12h57 : Le premier tour des législatives pour les Français de Londres se déroule normalement

 

12h53 : Marine Le Pen demande la création d'un « Yalta du contre-terrorisme »

La présidente du FN a déploré sur France 3 que « les jours se suivent et les images se ressemblent, les attentats se multiplient sans que les responsables politiques prennent la mesure et prennent des décisions politiques ».

Elle s'est ensuite adressée à Emmanuel Macron : « Je voudrais que le président de la République, plutôt que de fanfaronner depuis des jours, prenne la tête d'un Yalta du contre-terrorisme avec la Grande-Bretagne, l'Allemagne, les Etats-Unis, la Russie ». 

 

12h37 : Edouard Philippe s'exprime après les attaques

Le Premier ministre déclare que « les attaques qui ont frappé le Royaume-Uni cette nuit sont des attaques contre notre démocratie (...) Elles interviennent alors que jeudi prochain les Anglais voteront pour désigner le Parlement britannique. C'est donc un symbole qui est attaqué (...) Nous devons rester très calmes et très fermes ». 

12h15 : Emmanuel Macron va s'entretenir avec Theresa May

L'Elysée affirme que l'échange téléphonique avec la Première ministre doit se tenir « dans l'heure (...) Puis Emmanuel Macron appellera dans la journée les familles de victimes françaises ». 

12h04 : L'hommage de Bernard Cazeneuve aux victimes

 

11h36 : Theresa May affirme que cinq projets d'attentats ont été déjoués depuis l'attaque du pont de Westminster, et maintient les législatives

La Première ministre Britannique explique que les attaques sont liées par « une idélogie maléfique (...) qui recherche la division (...) c'est une perversion de l'islam. ». Elle annonce également que les législatives se tiendront bien jeudi et que la campagne électorale reprendra demain. 

11h10 : Marielle de Sarnez entend poursuivre la lutte contre le terrorisme « avec tous nos partenaires européens et internationaux » 

La Ministre chargée des affaires européennes réaffirme sa « solidarité absolue avec les autorités et le peuple britannique ». 

 

11h00 : Le parquet de Paris va enquêter sur l'attentat

En raison de la présence de Français parmi les blessés, la section anti-terroriste du parquet de Paris ouvre une enquête pour tentative d'assassinats en lien avec une entreprise terroriste. 

10h57 : Le message de soutien de François Hollande aux Britanniques 

« Nous sommes tous concernés » affirme l'ancien président de la République sur Twitter, en réaction aux attaques de Londres. 

 

10h34 : Le bilan passe à 7 morts

Cressida Dick, de la police de Londres, annonce à l'instant que le bilan de l'attaque s'alourdit, avec 7 décès confirmés. 

10h25 : Vladimir Poutine condamne l'attentat 

Le président russe a exprimé « ses profondeurs condoléances au peuple britannique » selon le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov. 

10h06 : Quatre Français blessés selon Jean-Yves le Drian

Alors qu'un premier bilan faisait état de deux Français blessés, le ministre de l'Europe a déclaré sur franceinfo que « quatre compatriotes sont blessés et il y a semble-t-il une personne particulièrement touchée ». 

 

9h43 : Le contre-terrorisme britannique lance un appel pour collecter des images des attaques 

Sur son compte twitter, l'agence anti-terroriste demande à tous ceux qui auraient des photos ou des vidéos des attaques terroristes de London Bridge et de Borough Market de les télécharger sur un serveur dédié

 

9h36 : Emmanuel Macron adresse « la solidarité de la France » aux Britanniques

Le chef de l'Etat annonce également un renforcement des mesures de sécurité au Royaume-Uni pour le 1er tour des législatives qui se tient aujourd'hui. 

 

 

9h30 : Un taxi a tenté d'arrêter les terroristes en leur fonçant dessus

Le site britannique LBC a recueilli le témoignage de Chris, un chauffeur de taxi qui se trouvait sur le London Bridge au moment de l'attaque. « J'ai dit au passager que je transportais que j'allais essayer de renverser l'un des assaillants. J'ai tourné vers lui mais il a sauté sur le côté » a-t-il raconté

9h02 : Un centre de crise au ministère des Affaires étrangères français

Il est joignable au 01 43 17 51 00 et « peut permettre de faire le lien », a annoncé Christophe Castaner sur france info, dénonçant une attaque « insupportable » et « lâche » « contre nos démocraties ». « Nos autorités consulaires sont mobilisées pour accompagner ces blessés et ces familles. Et il a depuis cette nuit des liens permanents au sommet de l’Etat avec le président de la République mais aussi toutes nos autorités avec les autorités britanniques », a-t-il ajouté.

8h59: Un ou deux Australiens figurent parmi les blessés

8h54: Le niveau de menace reste «sévère», avertit le maire de Londres

Sadiq Khan appelle la population à rester calme et à poursuivre ses activités normalement, mais en se montrant «vigilante».

 

8h28: Deux Français seraient blessés, dont un grièvement

«A priori, selon nos informations, il y a deux Français blessés, dont un en état grave», a déclaré le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner sur france info.

8h14: L'Allemagne «est résolument au côté de la Grande-Bretagne», déclare Angela Merkel

8h07: Des Français parmi les victimes de l'attentat, selon l'Elysée

On ignore s'ils font partie des personnes décédées ou des blessés.

8h05: La campagne pour les législatives suspendue en Grande-Bretagne

A quatre jours du scrutin, la campagne pour les législatives du 8 juin sera suspendue au niveau national, selon le journaliste politique Robert Peston, de la chaîne ITV.

 

7h39: Ce que l'on sait sur l'attentat

Six personnes tuées, trois assaillants abattus par la police, et plusieurs dizaines de blessés. On fait le point par ici sur ce que l'on sait de l'attentat.

7h16: 48 personnes hospitalisées à Londres

C'est le service d'ambulances de la capitale qui annonce le chiffre sur Twitter. A ce chiffre s'ajoutent les six personnes tuées lors de l'attentat (sans compter les trois suspects) et les blessés soignés sur place.

 

6h57: Une réunion d'urgence du gouvernement britannique dans la matinée

Theresa May présidera dans la matinée un comité Cobra de sécurité, auquel assistera le maire de Londres, Sadiq Khan.

 

6h22: La camionnette blanche qui a servi à l'attaque photographiée au lever du jour

Cette seconde image tweetée par une journaliste du Sunday Times montre le chemin des assaillants dans leur sinistre équipée: la traversée du Pont de Londres du nord vers le sud, puis la fin de course devant un pub. Là, les assaillants sont descendus du véhicule pour poignarder des passants.

 

5h53: Les agresseurs abattus «dans les huit minutes suivant le premier appel à la police»

Les policiers ont «réagi rapidement, affrontant avec courage ces trois individus qui ont été abattus à Borough Market», selon un communiqué de la police, qui précise que les agresseurs ont été abattus dans les huit minutes suivant le premier appel à la police.

5h50: Plus de 30 blessés hospitalisés

Ils ont été pris en charge dans 5 établissements différents, ont annoncé les services ambulanciers, qui ont soigné des blessés plus légers sur place.

5h43: Donald Trump a téléphoné à Theresa May

Le président américain a offert «le soutien total» des Etats-Unis après «le brutal attentat terroriste» de samedi, dans un entretien téléphonique avec la Première ministre. Dans son appel, le dirigeant «a loué la réaction héroïque de la police et des autres intervenants et a offert le soutien total du gouvernement des Etats-Unis dans le processus d'enquête et pour traduire devant la justice les responsables de ces actes haineux», selon le compte rendu de la présidence américaine.

5h19: Un policier grièvement blessé dans l'attaque

Il était l'un des premier sur les lieux, selon la police des transports britannique. Ses blessures à la tête, au visage et aux jambes ne mettraient pas sa vie en danger.

5h08: Un ou plusieurs assaillants portaient de fausses ceintures explosives

Un témoin a photographié un homme à terre, apparemment équipé d’une ceinture de « petites bombonnes ». Elles « ne semblaient pas réelles », a-t-il déclaré à la BBC. Selon le commissaire adjoint de la police londonienne, Mark Rowley, elles étaient effectivement fausses.

4h59: Six morts, trois assaillants abattus, selon un premier bilan de la police

4h23: Ariana Grande offre ses «prières» après les attaques

La chanteuse, dont le concert à Manchester le 22 mai a été endeuillé par un attentat terroriste qui a fait 22 morts, a déclaré sur Twitter: «Je prie pour Londres». Elle doit participer dimanche soir à Manchester à un concert commémoratif.

 

4h18: «J'ai sauté au-dessus d'un mur et je me suis caché dans une poubelle pendant 50 minutes»

Un témoignage diffusé par Cnews:

 

4h12: Deux numéros de téléphone mis en place pour les proches des personnes qui se trouvaient sur les lieux

 

4h07: La police lance un appel aux personnes qui auraient photographié ou filmé les abords du Pont de Londres ou de Borough Market

Ils sont invités à partager leurs images avec les autorités sur ce site.

3h52: «Les Parisiens sont aux côtés des Londoniens», tweete Anne Hidalgo

 

3h46: Au moins 20 personnes seraient hospitalisées dans six hôpitaux de Londres à la suite des attaques

D'autres, blessées moins gravement, auraient été soignées sur les lieux des attaques, rapporte le service d'ambulance de Londres

 

3h43: Des attaques qui surviennent à 5 jours des élections

Difficile de prévoir si elles auront un impact sur les législatives britanniques du 8 juin. Selon un sondage réalisé samedi, les conservateurs menés par la Première ministre Theresa May (40% des intentions de vote) sont au coude à coude avec les travaillistes (39%).

3h37: Une photo du véhicule qui aurait servi pour l'attaque

Cette image notamment tweetée par la BBC montre la camionnette blanche qui aurait été utilisée par le ou les suspects pour foncer dans la foule sur le Pont de Londres.

 

3h23: La police londonienne précise la chronologie des événements

- Samedi, 22h08 (23h08, heure française): La police prévenue qu'un véhicule a percuté des piétons sur le Pont de Londres.

- Les forces de l'ordre sont ensuite alertées sur des attaques à l'arme blanche à Borough Market, à proximité du pont. Des policiers armés interviennent, des coups de feu sont tirés.

- Puis, la police intervient sur un «incident» à Vauxhall

- Dimanche, 00h25 (1h25, heure française): Les attaques du Pont de Londres et de Borough Market sont considérées comme terroristes. Celle de Vauxhall, à l'arme blanche, ne serait pas liée aux deux autres.

3h15: Emmanuel Macron assure les Britanniques de la solidarité de la France

 

3h13: Le Pont de Londres restera fermé cette nuit

La police des transports britannique vient de l'annoncer sur son compte Twitter:

 

3h00: Le «Guardian» rapporte de nouvelles explosions à proximité du London Bridge

Elles auraient été provoquées par la police.

 

2h55: La Grande-Bretagne touchée pour la troisième fois en moins de trois mois

Le 22 mars, également à Londres, un homme avait là aussi foncé sur la foule sur un autre pont, celui de Westminster, tuant quatre personnes avant de poignarder à mort un policier. L'assaillant, Khalid Masood, un Britannique converti à l'islam, avait été tué.

Deux mois plus tard jour pour jour, un attentat suicide a fait 22 morts et plus de 100 blessés le 22 mai à Manchester, lorsqu'un jeune Britannique d'origine libyenne s'est fait exploser à la sortie d'un concert de la jeune chanteuse américaine Ariana Grande. L'attaque avait été revendiquée par Daesh.

2h51: Le Premier ministre canadien Justin Trudeau réagit aussi aux «terribles nouvelles» de Londres

 

2h49: Le maire de Londres condamne une attaque «barbare»

 

2h36: Une journaliste rapporte des explosions

Lisa O'Carroll, journaliste au Guardian, dit avoir entendu trois explosions à proximité du London Bridge. Elles pourraient avoir été provoquées - et contrôlées - par la police.

 

2h33: Scène de panique dans un bar près du London Bridge

La police ordonne aux clients de se mettre à l'abri

 

2h28: Les Londoniens répondent à la barbarie par la solidarité

Comme à Manchester fin mai, l'humanité s'oppose à la terreur. Sur les réseaux sociaux, de nombreuses personnes proposaient hébergements et transports gratuits samedi soir.

 

2h20: Des témoins décrivent l'horreur

«J'ai vu une camionnette rouler en zigzag en tentant de faucher un maximum de personnes. Les gens essayaient d'échapper à la course du véhicule. J'ai ensuite essayé d'aider les blessés, des jeunes essentiellement», a raconté Alessandro à la BBC.

«C'est une attaque terroriste, j'en suis sûr. J'ai vu une camionnette heurter la rambarde de London Bridge, puis un homme sortir avec un couteau pour se diriger vers un bar», a déclaré Dee, une Londonienne de 26 ans, à l'AFP.

Plusieurs autres témoins ont fait état d'un ou de plusieurs hommes armés de couteaux, descendant de la camionnette accidentée pour poignarder des gens au hasard.

2h16: La police londonienne appelle au «bon sens» et à la «retenue»

Un avertissement qui concerne la diffusion de photos et vidéos des attaques sur les réseaux sociaux.

La police rappelle aussi les bons réflexes en cas d'attaque: 1) quitter rapidement les lieux, 2) si ce n'est pas possible, se cacher et couper la sonnerie de son téléphone, et enfin 3) prévenir la police

 

2h11: Jeremy Corbyn rend hommage aux victimes

Le chef de l'opposition travailliste britannique remercie les services d'urgence après les «incidents brutaux et choquants» survenus cette nuit.

 

2h04: Donald Trump en profite pour faire la pub de son décret migratoire

La récupération n'attend pas. Le président américain, avant même de proposer son aide, a tweeté: «Nous devons être judicieux, vigilants et forts. Il faut que la justice nous rende nos droits. Nous avons besoin du décret migratoire, un niveau de sécurité supplémentaire!»

 

1h59: L'attaque de Vauxhall pas liée aux deux autres

La police de Londres a donné davantage d'informations sur son compte Twitter: les «incidents» du London Bridge et de Borough Market sont considérés comme «terroristes». En revanche «l'incident» de Vauxhall est une attaque à l'arme blanche qui ne serait pas liée aux deux autres.

 

1h49: Donald Trump offre son aide à la Grande-Bretagne

Le président américain a réagi sur Twitter après les informations sur les incidents violents à Londres : « Quoi que les Etats-Unis puissent faire pour apporter leur aide à Londres et au Royaume-Uni, nous sommes là - NOUS SOMMES AVEC VOUS. QUE DIEU VOUS BENISSE ! »

 

1h40: La piste terroriste envisagée, selon Theresa May

La première ministre a réagi par communiqué. Elle indique que les autorités considèrent qu'il s'agit d'un «potentiel acte de terrorisme».

 

1h30: La carte des trois incidents

Il y a moins de 500 mètres entre le pont de Londres et Borough Market. En revanche, Vauxhall se situe plus loin, à environ 3km.

Des «incidents» ont été signalés sur le London Bridge, à Borough Market et à Vauxhall, à Londres, le 4 juin 2017.
Des «incidents» ont été signalés sur le London Bridge, à Borough Market et à Vauxhall, à Londres, le 4 juin 2017. - Google Maps

 

1h30: Il y a plusieurs victimes

Selon la police des transports, il y a «plusieurs victimes». La police londonienne indique à la BBC qu'il y a «au moins un mort».

1h20: Facebook a activé son Safety check

Facebook vient d'activer son safety check pour les Londoniens.

1h15: Les tirs signalés sont a priori ceux de la police

La police indique qu'elle a ouvert le feu après le signalement d'une attaque au couteau à Borough market.

 

1h15: Le maire de Londres réagit

Il conseille de suivre la police de Londres sur Twitter.

 

1h10: Le centre de Londres en alerte, la police entre dans les bars

Vidéo de l'intervention de la police dans un bar. Les autorités demandent à tout le monde de se coucher.

 

1h00: Un homme arrêté par la police

La police indique que la situation est «fluide» et crie au gens de quitter la zone.

 

0h50: Le point sur la situation, avec trois incidents

Le police a répondu à un incident impliquant un véhicule sur le pont de Londres.

Puis des témoins ont signalé une attaque au couteau à Borough Market, à 500 mètres du pont de Londres.

La police répond actuellement à un 3e incident à Vauxhall à 3 km.

 

0h50: Un troisième incident signalé à la police

 

0h45: Des témoins ont signalé un incident avec un véhicule et un couteau, selon la police des transports

Attention, il s'agit de témoignages à ce stades, dans les appels aux secours.

 

0h40: Deux stations de métro fermé

A London Bridge et Borough Market.

 

0h30: Donald Trump suit la situation

 

0h20: Un autre incident signalé près de Borough Market

C'est à proximité du pont de Londres.

 

0h10: Selon Sky News, un mini-van a foncé sur la foule puis le chauffeur a poignardé plusieurs personnes

Pas encore de confirmation de la police, mais la chaîne Sky News parle d'un mini-van qui a  foncé sur la foule puis d'une attaque au couteau.

 

0h05: De nombreux véhicules de secours sur place

 

23h55: Le police confirme «un incident majeur»

On en sait pas plus pour l'instant. Certains médias britanniques évoquent des personnes attaquées au couteau, d'autres parlent d'un véhicule qui a foncé sur la foule.