VIDEO. Attentat à Manchester: Cinq choses à savoir sur le suspect, Salman Abedi

ROYAUME-UNI Les autorités ont identifié un jeune britannique d'origine libyenne de 22 ans...  

P.B. avec AFP

— 

Une perquisition a eu lieu au domicile de l'auteur présumé de l'attentat-suicide de Manchester, Salman Abedi, à Fallowfield, le 23 mai 2017.

Une perquisition a eu lieu au domicile de l'auteur présumé de l'attentat-suicide de Manchester, Salman Abedi, à Fallowfield, le 23 mai 2017. — D. Lawson/AP/SIPA

Un nom et beaucoup de questions. Mardi, les autorités britanniques ont identifié le suspect dans l’attentat-suicide qui a fait au moins 22 morts et 59 blessés la veille à Manchester lors d’un concert d’Ariana Grande. Salman Abedi, 22 ans, est un Britannique d’origine libyenne qui serait né à Manchester. Et alors que Daesh a revendiqué l’attaque, Scotland Yard cherche à déterminer s’il a agi seul, et s’il a été piloté ou simplement inspiré par l’organisation djihadiste.

>> A lire aussi : Suivez la situation en direct

Salman Abedi, un Britannique de 22 ans d’origine libyenne

« Je peux confirmer que l’homme soupçonné d’avoir commis l’atrocité de la nuit dernière a été identifié sous le nom de Salman Abedi » et âgé de 22 ans, a déclaré le commissaire de police Ian Hopkins. Selon le Daily Telegraph, Abedi est un Britannique d’origine libyenne né à Manchester en 1994. Il serait le troisième d’une famille de quatre enfants. Ses parents sont tous les deux nés en Libye et ont fui le régime de Mouammar Kadhafi pour trouver refuge au Royaume-Uni.

Connu des services de police

« Notre priorité reste d’établir s’il a agi seul ou au sein d’un réseau », a ajouté le chef de la police de Manchester. Selon le Guardian, Salman Abedi était connu des services de police et de sécurité mais on ne sait pas pour quel motif. Daesh a revendiqué un attentat mené par « un des soldats du Califat » mais les autorités cherchent à déterminer si le groupe terroriste a coordonné l’attaque, comme à Paris et à Bruxelles, ou l’a simplement inspiré, avec une allégeance de dernière minute.

Perquisition à son domicile

Selon le Guardian, la police a perquisitionné mardi le domicile du suspect Elsmore Road, à Fallowfield, dans la banlieue sud de Manchester. Les forces de l’ordre ont procédé à une « explosion contrôlée » pour avoir accès à la maison, qui a été entendue par tous les habitants du quartier.

Le domicile de son frère perquisitionné

Les enquêteurs ont également perquisitionné le domicile du frère du suspect, Ismael, toujours au sud de Manchester. Selon le Telegraph, un suspect de 23 ans a été arrêté mais il ne s’agirait pas d’Ismael Abedi, qui se trouverait actuellement en Libye, selon le Guardian.

Un jeune « calme et respectueux »

La famille fréquentait la mosquée de Didsbury, à Manchester. Selon le Guardian, les habitants du quartier ont du mal à y croire. « Salman ? Je suis très surpris. C’était un garçon calme, toujours très respectueux », affirme un membre de la communauté, selon qui son frère était « plus extraverti ». Toujours selon cette personne, le père, Ibu Ismael Abedi, était « très vocal » dans son opposition au djihad.