VIDEO. Italie: Attaquée à l'acide, l'ancienne Miss Gessica Notaro montre son nouveau visage

FAITS DIVERS Agressée en janvier dernier, Gessica Notaro est sortie de son silence dans la presse et à la télévision...

20 Minutes avec agence

— 

Gessica Notaro, une des finalistes du concours Miss Italie 2007 a été agressée mardi 10 janvier 2017. Un homme, qu'elle dit être son ancien compagnon, lui a jeté de l'acide au visage.

Gessica Notaro, une des finalistes du concours Miss Italie 2007 a été agressée mardi 10 janvier 2017. Un homme, qu'elle dit être son ancien compagnon, lui a jeté de l'acide au visage. — YouTube

Un peu plus de trois mois après avoir été défigurée par une attaque à l’acide à Rimini (Italie), Gessica Notaro, sacrée Miss Italie en 2007, est récemment sortie de son silence.

L’ancienne reine de beauté a accordé une interview à un quotidien italien et est apparue à la télévision, où elle a montré son visage. Ce samedi, sur son compte Instagram, la jeune femme de 28 ans a également posté une photo, qu’elle décrit comme « son premier selfie depuis un long moment ».

«Ce n’est pas de l’amour »

Si l’ancienne miss a trouvé le courage de dévoiler au public les terribles séquelles de l’attaque dont elle a été victime, c’est « pour que vous voyez ce qu’il m’a fait. Ce n’est pas de l’amour », a déclaré l’Italienne en parlant de l’auteur présumé de l’agression, son ex-petit ami, qui harcelait la reine de beauté depuis leur rupture.

Comme l’a expliqué Gessica Notaro au journal Il Resto Del Carlino, il attendait sa cible en bas de chez elle un soir où son petit ami la raccompagnait chez elle, et a agi après le départ de ce dernier.

Deux mois à l’hôpital

« J’ai vu Eddy qui avait à la main une bouteille en plastique, il était vêtu de noir. Il n’a pas dit un mot, m’a lancé un liquide dessus et s’est enfui. Je lui ai couru après sur quelques mètres en hurlant de douleur, mon visage me brûlait et ma vue se brouillait de plus en plus », raconte la jeune femme.

Après deux mois passés à l’hôpital, Gessica Notaro suit encore une rééducation destinée à lui faire retrouver certaines de ses expressions faciales et dépense 700 euros par mois en traitements et médicaments contre la douleur.

>> A lire aussi : Bangladesh: Victimes d'attaques à l'acide, des femmes deviennent mannequins le temps d'un défilé de mode

Une situation qui, comme l’a dénoncé la victime lors de son passage à la télévision, aurait dû être évitée. Avant son agression, l’ancienne Miss avait en effet alerté les autorités judiciaires italiennes du harcèlement qu’elle subissait depuis plusieurs mois. Et si une ordonnance d’éloignement avait été prise à l’encontre de son ex-compagnon, elle ne l’a pas empêché de passer à l’acte.