Etats-Unis: Panne d'électricité massive à San Francisco

ETATS-UNIS Vendredi, près de 90.000 foyers se sont retrouvés privés d'électricité...

N. Se. avec AFP

— 

Les feux de circulation d'une partie de la ville de San Francisco ont cessé de fonctionner pendant une grande partie de la journée du 21 avril 2017 suite à une panne d'électricité.

Les feux de circulation d'une partie de la ville de San Francisco ont cessé de fonctionner pendant une grande partie de la journée du 21 avril 2017 suite à une panne d'électricité. — JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

A 9h du matin, vendredi, plusieurs quartiers du nord et du centre de San Francisco se sont retrouvés plongés dans le noir. Une panne de courant massive a frappé la ville, affectant près de 90.000 abonnés. La panne, serait due, selon le fournisseur d’électricité PG & E (Pacific Gas and Electric Company), à « une défaillance d’équipement » et un incendie dans une station électrique du centre-ville.

>> A lire aussi : Passager expulsé par United Airlines: Le patron paie les conséquences du fiasco

Sur Twitter, avec le hashtag #powerroutage, les internautes racontent ces quelques heures privés d’électricité et une ville qui fonctionne au ralenti.

L’incident a notamment mis hors-service les feux de circulation et conduit de nombreuses personnes à quitter leurs bureaux et leurs appartements. Certains commerces ont dû fermer tandis que d’autres ont continué à servir les clients payant en liquide ou avec des services de paiement mobile comme Square.

Sept heures sans électricité mais aucun blessé

L’opérateur de transports en commun BART a dû évacuer et fermer temporairement une station de métro du centre-ville. Les pompiers ont indiqué pour leur part sur Twitter avoir reçu plus de 100 appels, dont 20 pour des personnes coincées dans des ascenseurs. Aucun blessé grave n’a été signalé, s’est félicité le maire de San Francisco, Ed Lee.

Sept heures plus tard, PG & E indiquait sur Twitter avoir rétabli le courant pour « presque tous » les abonnés concernés, avec désormais moins de 3.000 clients toujours dans le noir. « Nous savons que c’était une défaillance d’un équipement. Il est prématuré de spéculer sur une cause spécifique » pour expliquer l’incendie, a indiqué un porte-parole de l’entreprise « Nous nous excusons profondément pour les inconvénients que cela a causés tout autour de la ville », a-t-il assuré.