Un responsable de l'EI, soupçonné d'avoir préparé l'attentat d'Istanbul du 1er janvier, tué par l'armée américaine début avril

TERRORISME Abdurakhmon Uzbeki était considéré comme un cadre de l’organisation Etat islamique…

L.G. avec AFP

— 


Les policiers turcs bloquent la route menant à la scène d'une attaque à Istanbul, le dimanche 1er janvier 2017. Un assaillant qui aurait été vêtu d'un costume de père Noël et armé d'une arme à canon long, a ouvert le feu à Dans le quartier d'Ortakoy à Istanbul, pendant les célébrations du Nouvel An.

Les policiers turcs bloquent la route menant à la scène d'une attaque à Istanbul, le dimanche 1er janvier 2017. Un assaillant qui aurait été vêtu d'un costume de père Noël et armé d'une arme à canon long, a ouvert le feu à Dans le quartier d'Ortakoy à Istanbul, pendant les célébrations du Nouvel An. — Halit Onur Sandal/AP/SIPA

L'information a été confirmée sur Twitter. Brett McGurk, l'émissaire de la Maison Blanche auprès de la coalition des pays qui combattent l'EI en Irak et en Syrie, a indiqué dans un tweet vendredi « la mort d'un responsable terroriste de l'EI et partenaire du (chef de l'EI Abou Bakr) al-Baghdadi dans une opération militaire près de Mayadin, en Syrie ».

Abdurakhmon Uzbeki a notamment joué « un rôle clé » dans la préparation de plusieurs attaques, y compris celle qui a fait 39 morts la nuit du Nouvel An 2017 dans une boîte de nuit d'Istanbul, a précisé Adrian Rankine-Galloway, porte-parole du Pentagone dans un communiqué joint au message de M. McGurk.

>> A lire aussi : Attentat en Turquie: Huit suspects arrêtés après l'attaque d'une boîte de nuit à Istanbul

« Rôle clé » dans plusieurs attaques

Il a été tué dans une opération menée dans l'est de la Syrie le 6 avril par les forces américaines. « Vous nous trouverez partout », a ajouté le responsable américain à l'adresse des djihadistes.

>> A lire aussi : Attentat en Turquie: Le suspect arrêté a avoué être l'auteur de l'attaque dans la discothèque

Abdurakhmon Uzbeki était connu comme un « proche associé » d'Al-Baghdadi. Il « facilitait les mouvements de fonds et de combattants étrangers de l'EI ».

Mots-clés :