Le site Infomigrants a ouvert il y a 3 semaines
Le site Infomigrants a ouvert il y a 3 semaines - Screenshot infomigrants.net

Le site Infomigrants.net, dont le but est d'informer les migrants dans un contexte de forte affluence des réfugiés vers l’Europe, a été ouvert il y a trois semaines par les médias RFI, France 24 et MCD (groupe France Médias Monde), le groupe Allemand Deutsche Well et l'agence de presse italienne  ANSA. Pour en savoir plus, 20 Minutes a contacté Amara Makhoul, rédactrice en chef adjointe à France 24 en charge du site InfoMigrants.

Qu’est ce que le site InfoMigrants ?

Amara Makhoul : Ce site est à la base une initiative de Marie-Christine Saragosse, PDG de France Médias Monde et du PDG du groupe média Allemand Deutsche Welle. Ils ont décidé à la fin de l’année 2015 qu’on ne pouvait rester sans rien faire devant le drame humain vécu par les réfugiés affluant en Europe pour fuir des pays en guerre au Moyen-Orient et en Afrique. C’est la proposition de créer un site destiné à informer les migrants qui a convaincu le groupe média italien ANSA de se joindre au projet. Par la suite, l’initiative a été présentée à la Commission européenne qui, emballée par le projet, a proposé un financement.

>> A lire aussi : «Aide au retour»: La prime relevée à 2.500 euros pour les migrants volontaires

Comment fonctionne le site InfoMigrants ?

Le site publie des informations générales et pratiques, portant sur les pays d’origine et de transit des migrants, comprenant des focus sur certaines actions menées en faveurdes migrants  mais également des conseils pratiques et ciblés destinés à les aider dans leurs parcours. Ainsi, il sera notamment possible pour les réfugiés de s’informer au sujet de procédés administratifs nécessaires à l’obtention de papiers ou de logements dans les pays d’accueil, de découvrir quelles y sont les règles en vigueur au sujet du port du voile et de la laïcité mais également de déposer des témoignages qui seront plus tard vérifiés et modérés par les journalistes.

Un tiers des contenus publiés est constitué de reprises des informations publiées par chacun des trois médias partenaires, et deux tiers sont spécifiquement créées par les équipes internes de journalistes constituées par chaque « maison » pour le site. Au sein du groupe France Médias Monde, l’équipe comprend huit journalistes, ils sont également huit chez Deutsche Welle et sept à Ansa. En plus de rédiger des articles, les journalistes auront la possibilité de partir sur le terrain pour effectuer des reportages.

Les pages disponibles pour l’instant sur Internet constituent une version allégée du site qui sera inauguré et complété en mai, il faut encore modifier l’URL pour changer la langue des contenus. L’ouverture précoce des pages répond à un besoin du projet. Le site est adapté aux contraintes vécues par les réfugiés qui consultent le plus fréquemment les pages Web à partir de leurs mobiles, il est donc rapide à charger et adaptable à la taille d’un écran de téléphone portable. De plus, InfoMigrants est présent sur Facebook, Twitter, Instagram et bientôt Whatsapp, ce qui lui permet d’être consulté très facilement. Le but est d’atteindre les migrants au quotidien, c’est pourquoi le site s’est allié de manière non officielle à plusieurs associations et ONG de façon à promouvoir son action auprès des personnes concernées.

>> A lire aussi : Un survivant et 146 migrants disparus après le naufrage d'un bateau au large de la Libye

Quels sont les objectifs du site ?

Le but est de transmettre aux migrants une information globale et au plus proche de la vérité. Il ne s’agit ni d’inciter au départ ni de dissuader ceux demeurés jusqu’à présent dans leurs pays d’origine de prendre la route. Ainsi, l’objectif n’est pas de publier une carte des routes les plus sûres pour arriver en Europe mais bien de prodiguer des conseils et d’informer en continu sur les différentes étapes et difficultés qui attendent les migrants. A cet effet seront publiées de petites pastilles vidéos de type « trois conseils pour », enregistrées par des migrants et destinées à guider ceux qui se trouvent dans la même situation aujourd’hui.

Mots-clés :