Photo d'illustration de la police américaine.
Photo d'illustration de la police américaine. - Steve Heaslip/AP/SIPA

Un fait divers glaçant. Randall Coffland, un père de famille de 48 ans, a assassiné vendredi dernier, en fin de journée, ses deux jumelles âgées de 16 ans, Tiffany et Brittany et a ensuite blessé sa femme en lui tirant dans les jambes, rapporte The Independent.

Avant de se suicider, Randall Coffland a lui-même appelé la police pour signaler son crime et son prochain suicide et donner son adresse aux forces de l’ordre. « Je viens de tuer mes enfants et j’ai tiré sur ma femme. Et maintenant, je vais me tuer moi aussi ». Un peu plus tard, lors de cet échange téléphonique, il s’est écrié, à l’évidence à l’attention de sa femme : « Je veux que tu vives et souffres comme moi ».

La mère dans un état « stable »

La mère de famille, Anjum, qui vivait d’ailleurs séparée de Randall Coffland, a elle aussi signalé au téléphone à la police la mort de ses deux filles, quelques minutes plus tard. Une femme l’a découverte, avant les agents, assise dans une flaque de sang. Les forces de l’ordre, une fois sur les lieux du crime, n’ont pu constater la mort du père et des deux filles.

Anjum Coffland, blessée, a été transportée dans un hôpital de la région. Son état a été jugé « stable ». Depuis le drame, elle a collaboré avec la police pour faire la lumière sur l’événement dont l’origine demeurait floue. Une cérémonie d’hommage aux victimes est prévue vendredi à St Charles.

Mots-clés :