Discours d’Amal Clooney contre l’E.I à l’ONU : Les médias ne retiennent que le ventre arrondi et la robe jaune de l’avocate

SOCIETE Amal Clooney s'est présentée jeudi au siège de l'ONU pour y plaider la cause des femmes yézidis et demander des sanctions pénales contre l'Etat islamique. Mais certains médias n'ont retenu de son discours que son baby-bump et sa robe...

Marie Lombard

— 

Amal Clooney a plaidé  contre l'EI à l'ONU

Amal Clooney a plaidé contre l'EI à l'ONU — MediaPunch/Shutterstock/SIPA

La journée internationale des droits des femmes, sensée promouvoir l’égalité entre les hommes et la gent féminine, est déjà loin. Pour preuve, les réactions au discours prononcé jeudi devant les Nations Unis par Amal Clooney. L’avocate anglo-libanaise en droit international s’est présentée à l’ ONU accompagnée de Nadia Murad, une jeune femme yézidie nommée au palmarès du prix Sakharov après avoir dénoncé sa séquestration et les viols commis sur sa personne par des combattants de l’ Etat Islamique.

>> A lire aussi : La fascinante Amal Alamuddin Clooney... Bill Cosby répond aux accusations de viol...

Devant l’assemblée, Amal Clooney a plaidé pour que les autorités irakiennes, coupable à ses yeux de laisser les combattants de l’EI commettre des atrocités telles que les exécutions de masse ou le viol envers les femmes yézidies, interviennent auprès du Conseil de sécurité de l’ONU pour que celui-ci ouvre une enquête sur ces crimes. En effet, « pas un seul militant de l’EI n’a encore fait face à une action légale pour des crimes internationaux, nulle part dans le monde (…) Pourquoi rien n’a encore été fait ? Les victimes aussi désirent la justice », a dénoncé l’avocate qui n’a pas hésité à interpeller directement les dirigeants présents. « Ne laissez pas cette situation devenir un autre Rwanda où vous regretterez d’avoir fait trop peu et trop tard. Ne laissez pas L’EI s’en tirer après avoir commis un génocide » sur la population yézidi.

 

>> A lire aussi : Amal Clooney raconte avoir été menacée d'arrestation en Egypte

Baby-bump : 1, cause yézidi : 0

Un discours important que de nombreux médias ont semblé occulter au profit du physique et des apparats d’Amal Clooney. En effet, parmi les journaux parus jeudi et ce vendredi, ce n’est pas l’allocution de l’avocate qui a fait les gros titres, mais bien son ventre rond et la jolie robe jaune qu’elle portait ce jour-là. Car Amal Clooney, comme son patronyme l’indique, est mariée à George Clooney, acteur de renommé internationale, dont elle est enceinte de deux jumeaux. L’avocate possédant, en outre, un sens inné de la mode, il n’en fallait pas plus pour que le fond de son discours échappe à certains commentateurs au profit de sa robe jaune et de sa paire d’escarpins.

« Amal Clooney dévoile son ventre rond aux Nations Unis », titre Motto. « Amal Clooney dévoile un ventre rond qui pourrait être le parfait symbole de la journée de la femme », écrit pour sa part  E ! News en première page. « Amal Clooney dévoile son ventre rond dans sa robe très chic », titre pour sa part le Mirror

>> A lire aussi : Strasbourg: Amal Clooney plaide pour le génocide arménien

Amal Clooney a plaidé contre l'EI à l'ONU
Amal Clooney a plaidé contre l'EI à l'ONU - FMB/WENN.COM/SIPA

« La femme de George Clooney »

Ancienne élève de l’Université d’Oxford et de l’Ecole de droit de NYU, Amal Clooney est notamment avocate au barreau de Londres et représente des clients devant la Cour criminelle internationale, la Cour de justice internationale et la Cour européenne des droits de l’homme. Or, elle est toujours présentée dans les média comme « la femme de George Clooney » cela même dans des médias qui ne traitent pas d’actualité people comme la sérieuse agence Associated Press ou encore la BBC. Cette dernière demandait d’ailleurs en début de semaine à l’avocate si le fait « d’être mariée à l’une des plus grandes stars de Hollywood » lui conférait un meilleur écho auprès du public…