Brigitte Trogneux
Brigitte Trogneux - WILLIAM ABENHAIM/SIPA

Dans son édition de jeudi, le quotidien allemand de référence Frankfurter allgemeine Zeitung (FAZ) consacre un long portrait à Brigitte Trogneux, compagne d’Emmanuel Macron. Pour le moins que l’on puisse dire c’est que le ton et les comparaisons utilisés par le journaliste Niklas Maak sont inattendus.

« Elle ressemble à une amie sympa de Jane Fonda »

« Elle ressemble à une amie sympa de Jane Fonda et dégage une joie de vivre telle qu’on dirait qu’elle a passé les quatre dernières décennies à faire la fête à St Tropez [Var] », écrit-il notamment au sujet de la femme du candidat aux élections présidentielles d’En Marche !

Ce dernier ne ressort d’ailleurs pas forcément grandi de l’article, Niklas Maak estimant, entre autres, que l’ancien ministre de l’Economie « semble à peine sorti de son œuf ». D’où l’atout que représenterait Brigitte Trogneux pour le jeune candidat alors que « sur chaque photo, elle apparaît comme l’incarnation de la France prête au changement, moderne et confiante qu’elle a connue dans sa jeunesse, pendant les années 1960 et 1970 ».

Celle qui « appartient à une génération qui a vécu les années 1970, elle a réussi à concilier sa carrière et ses trois enfants, et lorsqu’elle apparaît avec Macron, elle dégage un mélange de confiance, de joie de vivre et d’expérience », s’enthousiasme encore le journaliste qui semble sous le charme.

« Les électrices apprécient le comportement de Macron avec les femmes »

« Les Français aiment ce couple et son histoire », avance alors Niklas Maak, avant d’expliquer que « l’incroyable succès » du fondateur d’En Marche ! serait dû à son épouse, de 24 ans son aînée.

Vue d’Allemagne, cette différence d’âge constituerait également un argument de poids à l’heure du vote prévu en avril et mai prochains, particulièrement auprès des femmes. « Les électrices apprécient le comportement de Macron avec les femmes, à rebours du collectionneur de trophées (Sarkozy), de l’indifférent indigne (Hollande) ou du pathologique (Strauss-Kahn) », analyse enfin le quotidien conservateur allemand.

 

>> A lire aussi : La vidéo d’Emmanuel Macron sur scène à l’âge de 15 ans, face à sa future femme Brigitte

 

Mots-clés :