Etats-Unis: Trump qualifie Manning de «traîtresse ingrate» après ses critiques contre Obama

MAISON BLANCHE « Elle n’aurait jamais dû être libérée de prison », a déclaré le nouveau président américain…

H. B.

— 

Donald Trump lors de sa prestation de serment à Washington, le 20 janvier 2017.

Donald Trump lors de sa prestation de serment à Washington, le 20 janvier 2017. — Timothy A. CLARY / AFP

Donald Trump continue de commenter la vie politique américaine sur les réseaux sociaux. Ce jeudi, il a très bizarrement pris la défense de son prédécesseur Barack Obama en s’en prenant ouvertement à Chelsea Manning, qui va bientôt sortir de prison.

La militaire transsexuelle, accusée d’avoir transmis des documents confidentiels au site WikiLeaks, a été graciée mi-janvier par Barack Obama. Visiblement peu reconnaissante, elle a critiqué dans un éditorial publié dans The Guardianla mandature du président Obama.

« Ce qu’il faut tirer de l’héritage @BarackObama : Nous avons besoin d’un progressiste fort, qui ne se cherche pas d’excuses pour nous conduire », a également tweeté l’ancien militaire en renvoyant vers son article.

Elle « n’aurait jamais dû être libérée de prison »

Le nouveau président américain n’a visiblement pas du tout apprécié ces critiques. « Traîtresse ingrate ! Chelsea Manning, qui n’aurait jamais dû être libérée de prison, qualifie maintenant Barack Obama de leader faible. Terrible ! », a tweeté Donald Trump.