Illustration d'une femme enceinte.
Illustration d'une femme enceinte. - P.WIDMANN /TPH/SIPA

Hayden Cross, un Britannique de 20 ans né femme et devenu officiellement un homme il y a trois ans, est le premier transgenre de son pays à attendre un bébé. Le jeune homme, qui en est à 17 semaines de grossesse, a choisi d’interrompre le traitement hormonal nécessaire à sa transition physiologique pour concevoir un enfant. Son parcours n’a cependant pas été des plus faciles.

Le jeune transgenre souhaitait en effet faire congeler ses ovocytes mais s’est vu refuser par deux fois cette opération par le système de santé britannique (NHS). Ne disposant pas des moyens financiers pour faire appel à un établissement privé, Hayden Cross a finalement décidé d’avoir recours à un don de sperme organisé via Facebook, raconte The Sun.

Le traitement hormonal reprendra après la naissance de l’enfant

Le futur père n’a pas pour autant renoncé à voir son corps devenir celui d’un homme. Après la naissance de son enfant, Hayden Cross entend en effet reprendre son traitement hormonal et subir une ablation des seins et des ovaires.

Si le jeune homme est le premier transgenre « enceint » du Royaume-Uni, le premier à avoir donné naissance à un bébé est américain. Il s’agit de Thomas Beatie, connu en France pour avoir été un des finalistes de Secret Story 10, dont le premier des trois enfants est né en 2008. Comme l’indique Pourquoi Docteur, un couple de transgenres équatoriens a quant à lui accueilli en septembre dernier un nouveau-né conçu naturellement.

>> A lire aussi : Un transexuel américain «enceint» défend son droit d'avoir enfant

 

 

Mots-clés :