Israël: Accusé d'avoir aidé le Hamas, un employé de l'ONU condamné à 7 mois de prison

PROCHE-ORIENT Un ingénieur travaillant pour le Programme de l'ONU pour le développement a été reconnu coupable d’avoir « involontairement rendu service à une organisation illégale »...

20 Minutes avec AFP

— 

Des soldats israéliens près de la frontière avec Gaza le 7 juin 2015

Des soldats israéliens près de la frontière avec Gaza le 7 juin 2015 — MENAHEM KAHANA AFP

L’arrestation de Wahid Borsh avait fait grand bruit. Un tribunal israélien a condamné mercredi à sept mois de prison cet employé palestinien des Nations unies accusé d’avoir aidé le mouvement islamiste Hamas qui gouverne la bande de Gaza.

Cet ingénieur travaillant pour le Programme de l’ONU pour le développement (Pnud) a été reconnu coupable d’avoir « involontairement rendu service à une organisation illégale », en l’occurrence le Hamas, qu’Israël considère comme une organisation « terroriste », a dit son avocate Leah Tsemel. Les sept mois de prison ont été assortis d’une période probatoire de huit mois, a dit le ministère israélien de la Justice.

« L’issue du procès confirme qu’il n’y a pas eu de manquement de la part du Pnud »

Wahid Borsh était initialement accusé d’avoir, à l’instigation d’un haut responsable de la branche armée du Hamas, accepté que les camions évacuant les gravats pour le Pnud dans le territoire dévasté les déchargent sur le chantier de construction d’une jetée destinée aux activités navales du mouvement islamiste.

>> A lire aussi : La bande de Gaza deviendra « invivable » d'ici 2020, selon l'ONU

Il a finalement été condamné seulement pour ne pas s’être suffisamment assuré que ses activités ne pouvaient pas servir au Hamas, a dit son avocate. Le Pnud a vu dans le jugement la confirmation qu’il n’avait rien à se reprocher. « L’issuedu procès confirme qu’il n’y a pas eu de manquement de la part du Pnud », a dit l’organisation dans un communiqué.

Mots-clés :