Etats-Unis: Le républicain Paul Ryan réélu Speaker de la Chambre des représentants

MONDE L'ancien colistier de Mitt Romney a reçu un soutien presque total de son parti...

P.B.

— 

Le républicain Paul Ryan a été élu président de la Chambre des représentants, le 29 octobre 2015.

Le républicain Paul Ryan a été élu président de la Chambre des représentants, le 29 octobre 2015. — A.HARNIK/AP/SIPA

C’est la troisième personne la plus puissante des Etats-Unis, la seconde dans la ligne de succession après le vice-président. Mardi, le républicain Paul Ryan a été réélu Speaker de la Chambre des représentants, l’équivalent du président de l’Assemblée nationale en France.

>> A lire aussi : Cinq choses à savoir sur Paul Ryan

La victoire de Ryan n’est pas une surprise. Sans adversaire côté républicain, il a battu la démocrate Nancy Pelosi par 239 voix contre 189, profitant de la nette majorité de son parti à la Chambre. Colistier de Mitt Romney en 2012, il avait été élu Speaker en octobre 2015 après la fronde de certains élus conservateurs contre John Boehner.

Des relations avec Trump en nette amélioration

Pendant la campagne, Ryan, 46 ans, a soutenu Donald Trump du bout des lèvres. Il l’a souvent rappelé à l’ordre, notamment après ses critiques contre le juge d’origine mexicain Gonzalo Curiel et ses propos vulgaires sur les femmes. Le candidat lui a rendu la pareille, lançant sur Twitter : « Paul Ryan devrait passer plus de temps à équilibrer le budget, l’emploi et l’immigration illégale et ne pas perdre de temps en combattant le nominé républicain. »

Mais c’est bien connu, une victoire soigne toutes les plaies. Après son élection, Donald Trump a comparé Paul Ryan à « un grand vin ». « Chaque jour qui passe, j’apprécie davantage son génie. »

Mots-clés :