Un avion de la compagnie Afriqiyah Airways à Milan en 2010.
Un avion de la compagnie Afriqiyah Airways à Milan en 2010. - AGF s.r.l. / Rex Featur/REX/SIPA

L’information est d’abord apparue sur Twitter. Le Premier ministre maltais a annoncé ce vendredi qu’un vol avait été détourné à Malte, un « potentiel détournement d’avion », selon ses mots. Une source du gouvernement d’union nationale (GNA) à Tripoli a ensuite indiqué à l’AFP que « des pirates » ont détourné un avion de la compagnie libyenne Afriqiyah Airways vers l’aéroport de La Valette à Malte.

La centaine de passagers ainsi que les sept membres d'équipage ont finalement été relâchés dans l'après-midi, puis les pirates se sont rendus selon le chef du gouvernement maltais. Ils ont été fouillés et placés en garde à vue par les autorités maltaises.

Carte du vol Afriqiyah Airways détourné le 23 décembre 2016 à Malte.
Carte du vol Afriqiyah Airways détourné le 23 décembre 2016 à Malte. - L.C. avec Maps4News

Opération en cours à l’aéroport de Malte

« J’ai été informé du possible détournement d’un vol intérieur libyen dérouté sur Malte », a écrit Joseph Muscat, chef du gouvernement de Malte, vers 11h30 (heure de Paris).

Il a ensuite confirmé, toujours sur Twitter, le détournement du vol Afriqiyah Airways.

L’aéroport de Malte a confirmé sur Twitter « une interférence illégale » et le « déploiement d’équipes d’urgence ».

118 personnes seraient à bord

Selon le journal Times of Malta, il s'agit d’un Airbus A320 de la compagnie Afriqiyah Airways qui effectuait la liaison Sebha-Tripoli en Libye, vol 8U209. Il pourrait s’agir de cet appareil repéré sur le site Flight radar qui donne en direct la trajectoire des vols commerciaux (voir ci-dessous).

Capture d'écran du site Flight radar qui recense les vols commerciaux en direct.
Capture d'écran du site Flight radar qui recense les vols commerciaux en direct. - Flight radar
L'avion de la compagnie Afriqiyah Airlines cloué au tarmac de l'aéroport de La Valette à Malte après un détournement, le 23 décembre 2016.
L'avion de la compagnie Afriqiyah Airlines cloué au tarmac de l'aéroport de La Valette à Malte après un détournement, le 23 décembre 2016. - Jonathan Borg/AP/SIPA

L’appareil a été vu sur le tarmac de l’aéroport de La Valette, entouré par des militaires.

Des sources du gouvernement maltais ont indiqué à l’AFP qu’il y aurait 118 personnes à bord de l’appareil, dont sept membres d’équipage. Selon le Premier ministre maltais Joseph Muscat, sur les 111 passagers, il y aurait 82 hommes, 28 femmes et un bébé.

Le président de la compagnie, Abubakr Furtia, a déclaré à la chaîne Lybiaschannel que deux pirates seraient à bord, en possession d’explosifs.

25 passagers libérés

Les négociations sont menées par le chef de l'armée maltaise. Selon Joseph Muscat, un premier groupe de 25 passagers, « composé de femmes et d’enfants, a été libéré », peu avant 14h (heure de Paris). La libération des passagers s'est poursuivie, avec un total de 109 personnes relâchées, ainsi que les membres de l'équipage.

Par ailleurs, une source de la compagnie libyenne a indiqué que deux pirates de l’air avaient menacé les pilotes avec un engin explosif, probablement une grenade, pour les forcer à se diriger vers Malte au lieu d’atterrir à l’aéroport de Mitiga à Tripoli. Selon un ministre libyen, les pirates réclament l'asile politique à Malte.

Depuis la chute du dictateur Mouammar Kadhafi en 2011, l’Union européenne a interdit de vol toutes les compagnies aériennes libyennes dans son espace aérien, pour des « raisons de sécurité ». Depuis plusieurs mois, seules les compagnies aériennes locales opèrent en Libye et assurent des vols intérieurs et des liaisons avec Tunis, Le Caire, Amman, Istanbul et Khartoum.

Mots-clés :