Pokémon GO: Un «Lokhlass festival» pour doper le tourisme dans les régions japonaises sinistrées

JAPON L’événement, organisé avec la participation du développeur Niantic, dure jusqu’au 23 novembre…

M.C.

— 

Des joueurs de «Pokémon GO» au parc d'Ueno à Tokyo (illustration).

Des joueurs de «Pokémon GO» au parc d'Ueno à Tokyo (illustration). — Koji Sasahara/AP/SIPA

Une armée de Pokémon rares au secours des régions sinistrées du Japon. Les départements d’Iwate, Miyagi et Fukushima, dans le nord-est du pays, touchés par la triple catastrophe de mars 2011, misent sur le succès du jeu pour smartphone Pokémon GO pour relancer l’industrie du tourisme, toujours à la peine cinq ans et demi après le tremblement de terre et le tsunami qui les ont ravagés.

Depuis le 11 novembre et jusqu’au 23, tous les joueurs qui se rendront sur les côtes de ces trois départements verront ainsi apparaître (sur l’écran de leur smartphone) pléthore de Lokhlass, un Pokémon rare aux allures de plésiosaure, très recherché par les dresseurs virtuels.

Ce tweeto s’estime « extrêmement satisfait » après avoir attrapé 46 Lokhlass, un monstre aux apparitions normalement très rares, à Ishinomaki, l’une des villes les plus meurtries par le tsunami de 2011.

43.000 euros versés à Niantic

L’événement a été mis en place par Niantic, le développeur du jeu, à la demande des autorités locales, qui ont préparé des espaces pour les joueurs et des échoppes où ceux-ci pourront se procurer des produits régionaux. Le département de Miyagi aurait ainsi prévu un budget de 30 millions de yens (256.000 euros) pour les dépenses liées à l’événement, dont 5 millions (43.000 euros) versés à Niantic pour les « mises à jour du système ».

Le « festival Lokhlass » bénéficie également aux secteurs de la restauration et de l’hôtellerie : selon le site Rocketnews24, de nombreux hôtels affichaient complet le week-end dernier.

En plus de ces trois régions, celle de Kumamoto, dans le sud du Japon, dévastée par plusieurs secousses sismiques en avril dernier, avait fait part de son intention de travailler avec Niantic pour attirer les touristes. Un événement similaire pourrait y être organisé dans les prochains mois.