Sept mois seulement après sa mise en service, l’accès illimité à Internet via les bornes Wi-Fi va être supprimé à New York (Etats-Unis). A cause, entre autres, de la consultation de sites pornographiques jugée trop fréquente, rapporte le New York Times.

Conçus pour remplacer les cabines téléphoniques et ainsi permettre de consulter des cartes, de faire des recherches sur Internet ou bien de recharger son téléphone, ces kiosques à Wi-Fi auraient en effet été réquisitionnés pendant des heures par des utilisateurs qui écoutaient de la musique ou regardaient des films, notamment à caractère pornographique. Dans des cas extrêmes, certains se droguaient également sur les voies publiques tout en occupant les bornes.

>> A lire aussi : Thales et SES promettent du Wi-Fi haut débit dans les avions d'ici 2020

Des pare-feu, pourtant prévus pour empêcher certains usagers de monopoliser ces kiosques, n’ont pas été efficaces. Ainsi, après plusieurs plaintes, LinkNYC, l’exploitant de ces bornes, a décidé de couper l’accès à Internet le temps de trouver une solution. Cependant, les autres fonctions qu’elles proposent devraient être maintenues.