Les Etats-Unis vont notamment fournir des chars Abrams à l'Arabie saoudite (illustration).
Les Etats-Unis vont notamment fournir des chars Abrams à l'Arabie saoudite (illustration). - SIPA USA/SIPA

Il se disait que les relations entre les Etats-Unis et l’Arabie saoudites’étaient refroidies, mais ce refroidissement n’empêche pas les affaires. Washington va en effet vendre à son allié du Golfe des chars, des véhicules blindés, des mitrailleuses lourdes et des munitions, représentant un contrat de 1,15 milliard de dollars, a annoncé mardi le département américain de la Défense.

Conformément à la procédure américaine en la matière, c’est le département d’Etat qui a approuvé cette vente importante d’équipements de défense à Ryad, contrat qui sera concrétisé par le feu vert technique du Congrès, selon un communiqué du Pentagone.

Un « acteur leader pour la stabilité politique »

Dans le détail, la vente porte, entre autres, sur « 153 structures » de chars de type Abrams, « 153 mitrailleuses de calibre 50 (12,7 mm) » -- une arme automatique lourde capable de traiter des objectifs terrestres -- « 266 mitrailleuses de calibre 7,62 mm », des lance-grenades, des véhicules blindés et des milliers de munitions.

>> A lire aussi: Au Yémen, une quarantaine de civils tués dans des raids de la coalition arabe, selon les secours

« Cette vente telle qu’elle est proposée contribuera à la politique étrangère et à la sécurité nationale des Etats-Unis en permettant d’améliorer la sécurité d’un partenaire régional stratégique qui a été et qui continue d’être un acteur leader pour la stabilité politique et les avancées économiques du Moyen-Orient », a vanté l’administration américaine. Washington n’a fait cependant aucune référence précise à la participation de Ryad à la coalition internationale contre Daesh en Syrie et en Irak, ni même à la coalition arabe que pilote l’Arabie saoudite au Yémen.

Mots-clés :