Royaume-Uni: Le harcèlement de rue considéré comme un «crime» dans une région anglaise

SOCIETE La police du comté du Nottinghamshire enregistrera désormais sous la mention «crime haineux» les cas de harcèlement de rue, les gestes déplacés dans les transports en commun et les agressions sexistes...

20 Minutes avec agence

— 

Une femme brandit une pancarte dénonçant le harcèlement sexuel.

Une femme brandit une pancarte dénonçant le harcèlement sexuel. — ALFRED/SIPA

Dans le comté du Nottinghamshire (Royaume-Uni), le harcèlement de rue, les gestes déplacés dans les transports ou les agressions sexistes sont désormais considérés comme des « crimes haineux » par la police locale.

Ce changement de dénomination, qui est aussi une première, est le fruit d’un travail de deux ans mené par les autorités, rapporte The Independent, qui révèle l’information. Pendant cette période, les agents de police sont allés à la rencontre d’associations et ont échangé avec des victimes de harcèlement de rue dans la ville de Nottingham.

>> A lire aussi : #SaidNoWoman: Sur Twitter, les femmes usent de sarcasme contre le harcèlement sexuel

Donner aux victimes le courage de parler

Ainsi, seront désormais enregistrés sous la mention « crimes haineux » les « incidents contre des femmes qui sont motivés par une certaine attitude d’un homme contre une femme ». Cette définition comprend également « tout comportement dirigé vers une femme par des hommes simplement parce qu’elle est une femme ».

« Il faut que ces avancées permettent de faire de la région un endroit plus sûr pour toutes les habitantes », a déclaré au quotidien Sue Fish, cheffe de la police du Nottinghamshire. Objectif : donner aux victimes le courage de parler et faire prendre conscience aux agresseurs de la gravité de leurs actes.

En revanche, ce nouveau texte n’englobe pas les violences subies par les femmes au sein de leurs familles, précise le quotidien britannique.

>> A lire aussi : VIDEO. Harcèlement de rue: Une vidéo choc pour dénoncer la culture du viol