Un avion de la compagnie EgyptAir.
Un avion de la compagnie EgyptAir. - Jed Leicester/Shutterst/SIPA

L’armée égyptienne a annoncé avoir trouvé ce vendredi des débris et des effets personnels des passagers du vol Paris-Le Caire d’EgyptAir qui s’est abîmé la veille en mer Méditerranée avec 66 personnes à bord.

« Des avions et des navires de l’armée ont trouvé des effets personnels des passagers et des débris de l’appareil à 290 km au nord d’Alexandrie », précise l’armée dans un communiqué. « Les recherches se poursuivent et nous sommes en train de retirer de l’eau tout ce que nous trouvons », conclut le texte.

Le ministre grec de la Défense a précisé un peu plus tard qu’un « membre humain », des valises et des sièges avaient été retrouvés.

>> A lire aussi : Accident technique? Attentat? Qu'est-il arrivé à l'avion?

Une nappe de pétrole détectée en Méditerranée

L’agence spatiale européenne (ESA) a indiqué ce vendredi qu’un de ses satellites avait détecté une possible nappe de pétrole dans la Méditerranée, à proximité de l’endroit où le vol MS804 d’EgyptAir a disparu jeudi matin. Selon l’image satellite, la nappe de pétrole était « à environ 40 kilomètres au sud-est du dernier emplacement connu de l’avion », a indiqué l’ESA dans un communiqué publié sur son site internet : « la nappe est longue d’environ 2 kilomètres ».

L’avion de la compagnie aérienne EgyptAir reliant Paris au Caire et qui transportait 66 personnes, dont 15 passagers français, s’est écrasé au large de l’île grecque de Karpathos dans les sud-est de la mer Egée, après avoir disparu des radars dans la nuit de mercredi à jeudi.

Mots-clés :