Japon: Barack Obama se rendra à Hiroshima pour une visite historique le 27 mai

DIPLOMATIE C’est la première fois qu’un président américain en fonction fait le déplacement dans cette ville dévastée par une bombe atomique en 1945…

20 Minutes avec agences

— 

Le président américain Barack Obama prononce un discours à Hanovre, le 25 avril 2016

Le président américain Barack Obama prononce un discours à Hanovre, le 25 avril 2016 — Jim Watson AFP

Aucun président américain en fonction n’avait jusqu’à présent fait le déplacement. Un peu plus de deux mois après le secrétaire d’Etat, John Kerry, Barack Obama se rendra, le 27 mai prochain, à Hiroshima, ville japonaise frappée par une bombe atomique américaine pendant la Seconde Guerre mondiale, le 6 août 1945.

Il participera d’abord au sommet des chefs d’Etat et de gouvernement des pays du G7, à Ise-Shima, il se rendra ensuite sur le Parc du mémorial de la paix, lieu bouleversant rappelant la fournaise nucléaire qui avait dévasté la ville à la suite du passage du bombardier Enola Gay.

Une rencontre avec les survivants ?

Et si certains élus américains ont d’ores et déjà dénoncé une « tournée d’excuses » inacceptable, la Maison Blanche a insisté mardi sur le fait qu’il ne s’agissait en aucun cas d’exprimer des regrets, mais plutôt d’offrir une « vision tournée vers l’avenir ».

Interrogé sur une éventuelle rencontre avec des Hibakushas (survivants de la bombe), l’exécutif américain a affirmé que le programme exact de la visite de Barack Obama n’était pas encore finalisé.

Un souhait dès le début de son mandat

Ce déplacement interviendra quelques mois avant le 75e anniversaire de l’attaque japonaise contre la base américaine de Pearl Harbor le 7 décembre 1941, qui avait poussé les Etats-Unis à entrer en guerre.

Pour rappel, Barack Obama, qui avait fait de la dénucléarisation l’une de ses priorités, avait, dès sa première année au pouvoir, émis le souhait de visiter Hiroshima et Nagasaki, autre ville japonaise frappée par une bombe atomique.