C’est une première en 137 ans de relevés. Le mois dernier a été le mois de mars le plus chaud jamais enregistré et le onzième mois consécutif au cours duquel un tel record a été battu.

La température moyenne mondiale à la surface de la planète en mars 2016 a été « la plus élevée pour un mois de mars dans les annales des statistiques sur la température mondiale de la NOAA », a précisé l’Agence américaine océanique et atmosphérique dans un rapport. Celle-ci effectue des relevés depuis 1880.

Une température moyenne sur Terre en mars de 12,7° C

La température moyenne sur la Terre en mars a été de 12,7°C, soit 1,22°C supérieure à la moyenne du XXe siècle. « Cela a dépassé le précédent record établi en (mars) 2015 de 0,32°C », a ajouté la NOAA, précisant que cet écart de 1,22°C en fait la plus importante anomalie par rapport à la moyenne des plus de 1.600 mois mesurés depuis 1880.

>> A lire aussi : Les Français ont économisé 5,3 milliards d'euros grâce à la hausse des températures

En outre, la période allant de janvier à mars a également été la plus chaude jamais enregistrée, note le NOAA. Sur les trois premiers mois de l’année, la température moyenne a en effet été de 0,82° C plus chaude que celle du XXe siècle. Le précédent record pour cette période datait de 2002.

Ces derniers records de température illustrent la poursuite de l’accélération du réchauffement planétaire. Le mercure a ainsi battu, et de loin, un nouveau record pour l’année 2015, surpassant celui de 2014, un phénomène que la plupart des climatologues attribuent à l’accumulation dans l’atmosphère des gaz à effet de serre provenant de la combustion du pétrole et du charbon.